jeudi, septembre 29

Mission conjointe NDI-KAF à Conakry: la « grave » erreur communicationnelle des autorités !

Le moins qu’on puisse dire, c’est que les autorités guinéennes auraient donné une « mauvaise » image au pays à travers leur campagne de communication sur la mission conjointe NDI-KAF, conduite par les anciens présidents Béninois et Nigérian à Conakry. Une communication qui, malheureusement contribue à ternir davantage l’image de la présidence. 

Tenez ! Tout est parti du communiqué de la présidence de la République, selon lequel, le président Condé aurait personnellement exprimé sa « surprise de voir les anciens présidents du Bénin et du Nigeria en Guinée sans aucune information officielle ». 

Une telle communication relève d’une « pagaille » au sommet de l’État. Par ailleurs, les présidents Soglo et Goodluck ont été reçus à Sékhoutouréyah avec tous les honneurs dus à leur rang et bien entendu un dîner  a été  organisé en leur honneur

Revenant sur l’information officielle dont la présidence fait allusion, force est de constater qu’un courrier, datant du 25 novembre 2019, a été officiellement adressé au chef de l’État Alpha Condé avec un accusé de réception pour justifier le caractère officiel de cette mission conjointe. Faire un tel reproche tacite à ces anciens chefs d’État, pourrait être perçu comme offense, au regard de leurs expériences. 

Autre chose, dire que les missionnaires ont avoué avoir été « manipulé » par le NDI (National Démocratic Institute) et la KAF (Koffi Annan Foundation), serait une autre erreur communicationnelle. Pour l’honneur de notre pays à nous, il est imminent que le maître de Conakry revoie sa stratégie de communication. La communication à ce niveau des responsabilités ne devrait pas être hasardeuse. 

La Rédaction / redaction@guineerealite.info

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com