Marche funèbre: le récit pathétique du frère d’une des victimes tombée sous les balles

Les huit (8) jeunes opposants au projet de nouvelle constitution, tués lors des manifestations organisées par le Front  National pour la Défense de la Constitution ont regagné leur dernière demeure vendredi 6 décembre 2019 au cimetière de Bambéto, situé dans la commune de Ratoma, à Conakry. 

De la levée des corps à l’Hôpital Sino-guinéen sis au quartier Kipé jusqu’au cimetière de Bambéto, douleurs et tristesses se lisaient sur tous les visages.  Les parents des victimes, des connaissances et autres militants du FNDC avec à la tête Abdourahamane Sano, coordinateur général du mouvement, se sont  massivement mobilisés  pour rendre un dernier hommage aux « Héros », tombés sous les balles alors qu’ils exprimaient pacifiquement leur droit,  celui de défendre la constitution, menacée par le pouvoir de Conakry. 

Âgés respectivement de 15 à 36 ans, ces jeunes opposants ont eu droit à tous les honneurs.  Yagouba Diallo frère d’une  des  victimes se souvient de cette triste journée:  «  Pendant la journée nous étions à la maison, le petit était entrain de laver les habits.  Après avoir fini, il est sorti de la cour  (…)  après ce sont  ses amis qui sont venus nous dire qu’il a été atteint par balle.  C’est eux qui l’ont conduit à l’hôpital où il a rendu l’âme quelques heures plus tard  »,  se souvient- il. 

Poursuivant,  Yagouba Diallo demande justice  pour toutes les victimes tombées sous les balles: «  Nous sollicitons la justice, on ne peut pas payer cette âme, c’est impossible, quelque soit la somme qu’il vont nous donner, nous ne serons  jamais  satisfaits mais c’est facile à la justice de dire oui, voici celui qui a tué  en faisant des recherches, des enquêtes  »,  a lancé Monsieur Diallo, frère d’une des victimes.

Notons que la cérémonie funèbre de ces huit (8) opposants au projet de nouvelle constitution s’est déroulée en présence des leaders du FNDC, entourés de leurs militants et sympathisants.

Madeleine Kotus / madeleinekotus@guineerealite.info

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com