Journée internationale des personnes handicapées : voici les doléances et le cri de cœur des personnes à mobilité réduite

L’humanité a célébré mardi 3 décembre 2019, la journée internationale dédiée aux personnes à mobilité réduite. L’occasion pour le porte-parole de l’association guinéenne des personnes porteuses d’handicap de formuler des doléances à l’endroit du gouvernement et ses partenaires. 

Mohamed Moustapha kaba, mal voyant, est élève en 7ème année, s’est adressé aux autorités compétentes en ces termes : « Pour nous enfants handicapés de Guinée, ce 3 décembre est un immense honneur en ce sens qu’il offre l’opportunité de nous adresser aux dirigeants de notre pays pour attirer leur attention sur une forme d’injustice souvent encouragée de manière insidieuse », a-t-il dénoncé avant de lancer un SOS : « Assister les familles des enfants handicapés à l’accès aux services d’éducation et de santé, inscrire l’accessibilité des personnes handicapées aux édifices publics parmi les nombres de construction et de l’habitat ; couper à jamais la chaîne d’exploitation des enfants de mendicité et de tout prétendu soutien aux ménages ; offrir des bus de ramassage des élèves à l’école des aveugles et des sourd-muets ; doter les écoles spécialisées en ressources pour assurer leur fonctionnement.  Je plaide pour un soutien accru et plus concret à l’éducation des enfants handicapés », a déclaré Mohamed Moustapha Kaba. 

Notons que le Centre de la cité de Solidarité regorge désormais d’importantes filières d’apprentissage de métiers tels que : la saponification, la teinture, la couture, la soudure etc… 

Madeleine Kotus / madeleinekotus@guineerealite.info

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here