Jour : 27 novembre 2019

Ministère des AE : le juriste Mohamed Camara perd son poste de Chef de cabinet (Décret)

Politique, Société
Dans un décret lu ce mercredi soir dans le JT de la RTG Koloma, le juriste Mohamed Camara, Chef de cabinet du ministère des Affaires étrangères a été limogé de ses fonctions. C’est une décision du Président de la République, Pr Alpha Condé. Selon le décret, Pierre Seny Fofana, jusque-là conseiller chargé du secteur privé, des investissements et du partenariat public-privé à la primature est désormais le nouveau Chef de cabinet du ministère des Affaires étrangères. Cependant, bon nombre d'observateurs se demandent si le limogeage du juriste Mohamed Camara serait dû à son « silence » face au débat constitutionnel ? La Rédaction / redaction@guineerealite.info

Défense de la constitution : « Il faut que la démocratie soit respecté en Guinée de gré ou de force » dixit Chérif Abdallah

Politique, Société
Décidément, la défense de la constitution serait devenue une préoccupation nationale, d’autant plus que tous les citoyens épris de paix et justice continuent de rejoindre les rangs du FNDC pour mener le combat contre le projet de tripatouillage constitutionnel.  Chérif Mohamed Abdallah fait partie de ces citoyens qui s’engagent aux côtés du FNDC de défendre la constitution. Pour le Président du GOHA (Groupe Organisé des Hommes d’Affaires), le respect de la démocratie est une obligation : « Il faut que la démocratie et le principe de la démocratie soit respecté en Guinée de gré ou de force. On acceptera pas, nous sommes fatigués avec l'insécurité, nous sommes fatigués avec les attaques des opérateurs économiques, nous sommes fatigués avec le pillage, nous voulons mettre fin à cela avec ...

Faya Millimouno sur la marche du 26 novembre : «  Je crois que cette 5éme démonstration devrait convaincre le Pr Alpha Condé que plus jamais un 3ème mandat en Guinée »

Politique, Société
Le leader du parti Bloc Libéral (BL) ne s’est pas fait compter l’événement. Docteur Lansana Faya Millimouno, puisque c’est de lui, qu’il s’agit, s’est tout d’abord réjoui de la mobilisation du peuple de Guinée avant de déclarer : « Je crois que cette 5éme démonstration devait convaincre le professeur Alpha Condé que plus jamais un 3ème mandat en Guinée », a-t-il déclaré. Docteur Faya Millimouno appelle le peuple de Guinée à la mobilisation jusqu’à la victoire finale : « Vous êtes devenus un rempart pour protéger notre constitution. Nous félicitons la jeunesse, nous devons continuer ce combat jusqu'à Sékhoutouréyah. À très bientôt la victoire sera au peuple», a lancé le patron du BL, présent dans le cortège des opposants au projet constitutionnel. Madiba Kaba / madibak@guineerealite.info...

Libération de Sano et Cie  : vers la fermeture de tous les marchés du pays  (Chérif Abdallah)

Economie, Société
Nous vous l’annoncions dans nos précédents articles, des milliers d’opposants au projet de nouvelle constitution se sont massés hier mardi 26 novembre 2019 dans les rues à Conakry et dans certaines villes du pays pour dire « Stop » au projet de nouvelle constitution voulu par le pouvoir en place.  Parmi les marcheurs, Chérif Mohamed Abdallah, Président du GOHA (Groupe Organisé des Hommes d’Affaires) qui s’oppose farouchement à toute idée de modification constitutionnelle en République de Guinée. Il a ainsi exigé la libération d’Abdourahamane Sano et Cie au risque de faire fermer tous les magasins et les boutiques sur l’ensemble du territoire : « Si on ne libère pas les détenus politiques, on va prendre la décision avec le FNDC, on va fermer tous les marchés du pays jusqu'à ce que les San...

2020 : pas de César en Guinée (Par Dr. Lansiné Kaba)

A la Une, Libre Opinion, Politique, Société
Depuis quelques mois, la Guinée est bel et bien entrée dans l’incertitude; incertitude surprenante et incroyable de l’avenir constitutionnel de l’État et incertitude de l’avenir démocratique de la nation elle-même. Qui l’eût cru !!! Imposer une telle horrible éventualité aux populations s’avère gauche et inapproprié, regrettable et machiavélique; il crée une impression contraire à l’esprit de clarté et de confiance qui d’ordinaire accompagne le déroulement régulier de la pratique de démocratie. Les Guinéens méritent bien mieux. Ils ne veulent pas d’une telle initiative. Sans être porteur de mauvais augure, on peut dire que cette éventualité ne présage rien de positif pour la nation. Elle augure une catastrophe à la fois effrayante et certaine, et dont il sera difficile pour le pays de se ...

Marche du 26 novembre : le FNDC salue la mobilisation du peuple de Guinée et appelle à une nouvelle manifestation (Communiqué)

A la Une, Communiqué, Politique, Société
L’appel à manifester du FNDC, ce mardi 26 novembre 2019, a été largement entendu à Conakry et dans plusieurs villes de l’intérieur du pays, dans un climat de civisme et de sérénité. Avec plus de deux millions de manifestants, ce cinquième acte de la mobilisation du FNDC traduit de manière éloquente la volonté du peuple de Guinée, dont le temps n’entame nullement la détermination, d’en finir avec ce régime liberticide et son projet illégal et anti-démocratique de manifestations pacifiques. Le FNDC se tient résolument aux côtés de ces familles dont la douleur est inextinguible et la soif de justice inaltérable. Pour mettre fin à l’impunité généralisée et systématique qui s’est imposée en règle, le FNDC se réserve le droit de saisir la Cour pénale internationale et d’appeler à la mise sur p...
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com