Dernière minute : le gouvernement reconnait la mort du jeune Alpha Souleymane Diallo par balles

Dans un communiqué rendu public jeudi soir à Conakry, le gouvernement guinéen à travers le ministère de la sécurité et de la protection civile, confirme la mort du jeune Alpha Souleymane Diallo.

Selon le communiqué, le défunt a été effectivement touché au niveau de la poitrine : «  Malheureusement, il est à déplorer un dépôt de corps à l’hôpital de l’Amitié SINO Guinéen. Les premières investigations indiquent qu’il s’agit de Monsieur Alpha Souleymane DIALLO, touché au niveau de la poitrine au quartier Concasseur par un projectile. »

Dans le même communiqué, le gouvernement déplore l’attaque de la brigade de la gendarmerie de Dabondy-rails : «  Des cas de blessés, dont trois policiers et des dégâts matériels sont également à signaler. Par ailleurs, la Brigade de la Gendarmerie de Dabondy-rails et plusieurs P.A. ont été attaqués par des manifestants. »

Sur la mort du jeune Alpha Souleymane Diallo, le gouvernement annonce l’ouverture d’une enquête : «  L’enquête sur le cas de mort et les autres incidents enregistrés a été immédiatement confiée à la Direction Centrale de la Police JudiciaireAu nom du Gouvernement, le Ministère de la Sécurité et de la Protection Civile présente ses condoléances à la famille du défunt et souhaite prompt rétablissement aux blessés. » a conclu le communiqué.

La Rédaction / redaction@guineerealite.info

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

Marche du 14 novembre: le FNDC parle de trois morts (Communiqué)

ven Nov 15 , 2019
Share on Facebook Tweet it Email Share on Facebook Tweet it Email Le Front National pour la Défense de la Constitution déplore la répression « sanglante » de la marche pacifique de ce jeudi par les forces de l’ordre. Il l’a fait savoir dans un communiqué publié sur sa page officielle (Facebook). […]
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com