mardi, octobre 26

Léger remaniement ministériel : « La préoccupation du chef de l’Etat devait plutôt consister à ouvrir une enquête sur les tueries » (Cellule Com UFR)

L’UFR, le parti dirigé par Sidya Touré considère ce décret comme un « cheveu dans la soupe ». Pour le responsable de la communication de l’Union des Forces Républicaines, la préoccupation du Chef de l’État devait plutôt consister à ouvrir une enquête afin de situer les responsabilités sur les différentes tueries enregistrées dans le pays :  « Le peuple à plusieurs préoccupations auxquelles le gouvernement doit faire face, car l’objectif d’un gouvernement c’est l’amélioration des conditions de vie des populations. C’est de poser des actes importants que les gens ont besoin dans ce pays là. Plus d’écoles, plus de routes, plus de centres de santé. Si vous n’arrivez pas à ça et que vous vous mettez à remplacer les gens parce qu’ils appartiennent à la même région où qu’ils portent le même nom, cela n’a aucun sens  », a regretté Ahmed Tidiane Sylla.

Cependant, moult observateurs s’interrogent sur l’importance de ces nominations « fantaisistes » alors que le peuple tire le diable par la queue.

Madeleine Kotus / madeleinekotus@guineerealite.info

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com