Tueries post-manifestations : Les parents des victimes portent plainte contre le ministre Mouctar Diallo

Les avocats des familles des victimes des manifestations sociopolitiques étaient face à la presse ce mardi 12 novembre 2019 à Conakry. En toile de fond, annoncer le dépôt d’une plainte contre le ministre de la jeunesse. Pour rappel, Mouctar Diallo a affirmé récemment sur les ondes d’une radio locale à Conakry qu’il connait des jeunes de l’opposition qui détiennent des armes.

Au nom des familles des victimes, les avocats demandent au procureur de la république près le Tribunal de première instance de Dixinn de poursuivre Mouctar Diallo pour que lumière soit faite sur ces tueries : «  Nous demandons au procureur Sidy Souleymane Ndiaye d’agir le plus vite que possible pour rétablir les victimes dans leurs droits. Comme la loi nous permet, nous avons déposé la plainte au nom des familles des victimes conformément à l’article 705 du code pénal pour non dénonciation d’un crime. Donc non seulement nous demandons à ce que notre plainte soit instruite et que Mouctar Diallo nous dise exactement quels sont ces jeunes là qui détiennent des armes afin d’éviter éventuellement qu’il y ait d’autres assassinats », a expliqué maître Souleymane Barry.

« En Guinée, un proche du pouvoir n’a jamais été jugé et condamné », regrette Me Barry. «  C’est pourquoi la copie de la plainte sera transmise au niveau des différentes institutions qui s’occupent des questions des droits de l’homme », a-t-il conclu.

Madeleine Kotus / madeleinekotus@guineerealite.info

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here