Jour : 12 novembre 2019

Les jeunes de l’axe s’en prennent à Mouctar Diallo: « Il a trahi ses convictions. Est-ce qu’il aurait balancé grenade pour être ministre ? »

Politique, Société
En marge de la conférence de presse des familles des victimes des manifestations sociopolitiques ce mardi 12 novembre 2019 à Conakry, le coordinateur du mouvement "Akhadan" s'est invité au débat. Ce mouvement regroupe les jeunes leaders de l'axe Hamdalaye - Bambéto - Cosa - Kagbélen. Dans sa communication, Mamadou Ciré Diallo a fait des révélations sur le ministre Mouctar Diallo. «  Mouctar a trahi ses conventions.  Il a utilisé les jeunes de l'axe pour ses appétits politiques. Ensemble avec Mouctar, nous avons participé aux manifestations pour l'avènement d'une République démocratique. Quitter les manifestations tandis que les valeurs pour lesquelles nous étions entrain de nous battre ne sont pas acquises. C'est de la trahison mais si c'est lui qui essaie encore de charger les mêmes je...

Tueries post-manifestations : Les parents des victimes portent plainte contre le ministre Mouctar Diallo

Politique, Société
Les avocats des familles des victimes des manifestations sociopolitiques étaient face à la presse ce mardi 12 novembre 2019 à Conakry. En toile de fond, annoncer le dépôt d'une plainte contre le ministre de la jeunesse. Pour rappel, Mouctar Diallo a affirmé récemment sur les ondes d'une radio locale à Conakry qu'il connait des jeunes de l'opposition qui détiennent des armes. Au nom des familles des victimes, les avocats demandent au procureur de la république près le Tribunal de première instance de Dixinn de poursuivre Mouctar Diallo pour que lumière soit faite sur ces tueries : «  Nous demandons au procureur Sidy Souleymane Ndiaye d'agir le plus vite que possible pour rétablir les victimes dans leurs droits. Comme la loi nous permet, nous avons déposé la plainte au nom des familles de...

Convocation du corps électoral : « l’UFR n’est nullement concerné…» dixit le responsable de la communication du parti

Politique, Société
Les réactions se multiplient au sein de la classe politique guinéenne au lendemain de la convocation du corps électoral par le Président Alpha Condé qui confirme ainsi la date du  16 février prochain pour la tenue des législatives. À l'Union des Forces Républicaines (UFR), cet acte présidentiel ne suscite aucun intérêt. C'est du moins ce qu'a déclaré son responsable de la communication. Ahmed Tidiane Sylla, au nom du parti, exige tout d'abord le départ du président de la CENI, maître Salif Kebé  « Cette date là n'est pas conforme au délai prescrit par le code électoral. Mais tout d'abord nous réclamons la tête de maître Salif Kebé parce qu'il a fait de cette CENI une institution dépendante du Président de la République. Il y a quelques jours, l'organisation internationale de la francoph...

Manif du 14 novembre: le FNDC maintien son itinéraire et appelle à une « gigantesque » manifestations (Communiqué)

A la Une, Communiqué, Politique, Société
COMMUNIQUE N°024 Après avoir mené trois actions d’envergure depuis le déclenchement de ses manifestions le 14 octobre dernier, le FNDC appelle à une gigantesque manifestation le jeudi 14 novembre 2019 sur toute l’étendue du pays. Les deux dernières marches organisées par le FNDC ont connu une réussite retentissante comme en témoigne la très grande mobilisation et la discipline qui les ont caractérisées. La dernière marche organisée le 7 novembre dernier, qui a mobilisé plus de trois millions de personnes dont environ deux millions dans la seule ville de Conakry, a eu le mérite de confirmer nos doutes sur l’inadaptation de l’itinéraire emprunté jusqu’ici mais aussi la dangerosité de l’espace où se sont déroulés nos différents meetings. En plus d’être exiguë, l’itinéraire des deu...

Guinée: les avocats jettent un regard sur l’exercice de la profession

Société
Réunis à la faveur d'une rencontre de six (6) jours à Conakry, les avocats de Guinée se pencheront entre autres sur la pratique du métier d'avocat. Les travaux ont été lancés hier lundi 11 novembre sous le thème : « Nos pratiques professionnelles et notre déontologie.» Cette formation de remise à niveau vise à renforcer davantage les capacités des avocats. Maître Djibril Kouyaté, Président du Barreau de Guinée a tout d'abord tenu à rappeler la place qu’occupent les avocats : «  Nous continuons à rester des laissés-pour-compte des pouvoirs publics. Cette situation est certainement due au fait que beaucoup de ses représentants ignorent que la justice est le pilier central de l'État de droit et que l'avocat est la sentinelle de l'État de droit et des libertés publiques », a-t-il rappelé. ...

Albert Damantang et colonel Remy Lamah de nouveau aux affaires (Décret)

Politique, Société
Mini remaniement ministériel au sein du gouvernement Kassory Fofana. Albert  Damantang Camara jusque-là conseiller à la présidence de la république  est nommé ministre de la sécurité et de la protection civile. Il remplace ainsi Alpha Ibrahima Keira, désormais conseiller à la présidence. Alors que le ministre de la santé Edouard Niankoye Louah se fait remplacer par le colonel Remy Lamah qui n'est pas nouveau à ce département pour l'avoir dirigé sous le gouvernement Said Fofana. Dans le même décret, le professeur Alpha Condé a renouvelé sa confiance à Monsieur  Mohamed Lamine Fofana en le confirmant à son poste de ministre de la justice garde des sceaux. Notons que ce mini remaniement ministériel intervient à un moment où la Guinée traverse une crise sociopolitique sans précédent avec...
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com