Cellou Dalein sur la sortie du colonel Baffoé: « J’ai écouté un haut responsable de la police dire que c’est le vent qui a orienté les bombes lacrymogènes… »

En marge de la manifestation pacifique du 7 novembre 2019 à Conakry, le leader de l’UFDG, Cellou Dalein Diallo s’est ironiquement prononcé sur la dernière sortie médiatique du patron de la police nationale.

Le colonel Ansoumane Camara alias Baffoé, sur le plateau de la RTG, justifiera la présence de la fumée du gaz lacrymogène dans le cimetière, du fait du vent. Présent au cortège et l’ont témoigné tant d’autres, le président de l’UFDG y apporte un démenti et avec un sentiment d’étonnement : «  Vous avez suivi le comble du ridicule. J’ai écouté un haut responsable de la police dire que c’est le vent qui a orienté les bombes lacrymogènes dans le cimetière et aux alentours de la mosquée », témoigne-t-il, surpris d’entendre cette version des faits.

Poursuivant, le chef de file de l’opposition guinéenne ajoutera : «  Ceux qui étaient dans le cimetière ont vécu une pluie de bombes lacrymogènes tombées dans le cimetière. Ça ne leur a pas suffit, les agents des forces de l’ordre sont venus ramasser toutes les caisses qui ont servi à transporter nos camarades. Ces caisses sont actuellement confisquées à la CMIS N°1 sise dans le quartier Cameroun dans la commune de Dixinn. On n’arrive pas à les récupérer, c’est pour dire à quel point nos forces de sécurité sont devenus inhumains », a martelé le candidat malheureux des présidentielles de 2010 et de 2015.

Madiba Kaba / madibak@guineerealite.info

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here