Manif du 7 novembre : « on a pas besoin de donner de l’argent aux chefs de quartiers, on a pas besoin de se mettre au carrefour pour distribuer l’argent » dixit le leader de l’UFR

Plusieurs milliers de citoyens guinéens ont de nouveau exprimé ce jeudi 07 novembre 2019, leur opposition au projet de modification constitutionnelle.

A en croire certains observateurs, l’acte 2 du Front National pour la Défense de la Constitution constitue la preuve de la détermination du peuple de Guinée à empêcher par tous les moyens légaux   un mandat de plus pour le Président Alpha Condé.

Des leaders de l’opposition, membres du FNDC, étaient parmi les marcheurs, histoire d’exprimer leur solidarité au peuple de Guinée. Sidya Touré, leader de l’UFR est l’un d’entre eux. Pour lui, la manifestation du jour est la preuve que le peuple de Guinée ne veut pas d’un 3ème mandat : «  Aujourd’hui, nous sommes sortis une deuxième fois. Nous sommes sortis donner la preuve que nous n’avons pas besoin d’être acheté pour être dans la rue, défendre notre opinion. Nous sommes sortis pour montrer qu’on a pas besoin de nous réquisitionner, on a pas besoin de donner de l’argent au chef de quartier, on a pas besoin de se mettre au carrefour pour distribuer l’argent. Nous avons dit au guinéen, sortez pour démontrer que nous sommes complètement opposés à un troisième mandat d’Alpha Condé et vous venez de le prouver », a-t-il lancé en substance.

Notons que le FNDC appelle à une nouvelle manifestation le jeudi 14 novembre prochain. Cette fois-ci, le cortège partira du rond point de la Tannerie à l’esplanade du palais du peuple via aéroport et Madina sur l’autoroute Fidel Castro.

Madiba Kaba / madibak@guineerealite.info

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here