Pas de ville morte ce lundi à Conakry: le FNDC appelle plutôt les populations à la mobilisation pour l’enterrement des « martyrs »

Les onze opposants au projet de nouvelle constitution tués en marge des manifestations pacifiques du FNDC organisées les 14 et 15 octobre dernier à Conakry, seront inhumés ce lundi 04 novembre 2019 au cimetière de Bambéto dans la commune de Ratoma après la prière de 14 heures. C’est du moins ce qu’a annoncé le coordinateur par intérim du Front National pour la Défense de la Constitution.

Pour Oumar Sylla alias Fonikê Menguê si la journée ville morte a été annulée pour des raisons liées à l’enterrement de leurs militants, cependant cette journée reste maintenue dans certaines villes de l’intérieur du pays.

Par ailleurs, monsieur Sylla appelle à une manifestation pacifique le jeudi 07 novembre 2019 sur l’ensemble du territoire. L’objectif reste le même, dénoncer le fameux projet de nouvelle constitution qui favoriserait un 3ème mandat au Président Alpha Condé.

Madiba Kaba / madibak@guineerealite.info

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here