Violations des droits de l’homme: le Président Trump annule ses accords commerciaux avec le Cameroun

Le Cameroun ne bénéficiera plus d’un pacte commercial avec les États-Unis et les pays d’Afrique subsaharienne. C’est du moins la décision du Président américain. Selon la BBC, cette décision est consécutive aux violations « flagrantes » des droits de l’homme commises contre les citoyens camerounais.

Dans une déclaration citée par notre confrère, le Président Trump justifie sa décision par « les exécutions extrajudiciaires, les détentions arbitraires et illégales et la torture » commises dans le pays du Président Paul Biya.

Ce n’est tout, le patron de la Maison blanche promet d’exclure officiellement le Cameroun de la Loi sur la croissance et les opportunités en Afrique (AGOA), à partir du 1er janvier prochain.

Pas plus tard qu’en début de semaine, un groupe de 65 organisations de la société civile a dénoncé les violations commises dans le pays en appelant la Commission africaine des droits de l’homme et des peuples à hausser le ton.

Notons que plus de 3 000 personnes ont été tuées suite aux violences dans la région anglophone du Cameroun au cours des trois dernières années et environs, un demi-million de citoyens ont été contraint de fuir leurs foyers.

Avec BBC

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here