Morgue Ignace Deen: « Le refus du gouvernement de libérer les corps est purement une décision politique » dixit Sidya Touré

Plusieurs parents de victimes et membres du FNDC étaient mobilisés ce mercredi 30 octobre 2019 à la morgue de l’hôpital national Ignace Deen, situé à Kaloum à Conakry. A la grande surprise, le ministère de la santé a, dans un communiqué estimé que l’autopsie n’est pas encore terminée et que les corps ne peuvent être remis aux ayant droits. Une décision que le Président de l’UFR juge d’inacceptable.

Selon Sidya Touré, le refus du gouvernement de libérer les corps est purement une décision politique: « Je n’ai réellement pas les mots pour exprimer ma déception et surtout ce que nous observons ce matin. On ne peut pas déshumaniser la vie politique de la Guinée à ce point. Un enterrement chez nous dans notre culture c’est quelque chose de sacré, c’est notre dernière demeure à tous. Ces jeunes gens et enfants ont été tués dans des conditions abominables« , a-t-il regretté.

Pour le patron de l’UFR, la présence massive des parents des victimes et autres à la morgue devrait amener le gouvernement à renoncer à cette décision: « Le fait de rendre hommage aujourd’hui et de les enterrer correctement même quand on est membre du gouvernement on peut avoir un peu d’humanité et se dire qu’on ne peut pas faire cela. Les parents sont là, nous sommes tous là, il n’y a absolument aucune contestation autour de la levée des corps et les enterrer », a expliqué Monsieur Touré.

 Madeleine Kotus / madeleinekotus@guineerealite.info

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com