mardi, janvier 25

Affaire 3ème mandat: une mobilisation qui démontre davantage l’opposition du peuple de Guinée

C’est une marée humaine qui s’est massée ce jeudi 24 octobre 2019 dans les communes de Matoto, Dixinn via Ratoma. Cette foule impressionnante avec à sa tête, les leaders de l’UFDG, de l’UFR, du BL, du PADES, du RGD, entourés de quelques leaders du FNDC, a produit une démonstration de force tout au long de l’itinéraire en exprimant son opposition à tout projet de modification constitutionnelle qui pourrait favoriser une présidence à vie, ambitionnée par le locataire de Sékhoutouréyah.

Des milliers de marcheurs ont tenu des propos hostiles au pouvoir de Conakry, sous des slogans, comme Amoulanfé ! ou encore Gassata ! voilà des termes d’actualité pour s’opposer à ce fameux projet. Très engagé, un des manifestants se confie : « Alpha Condé ne pourra plus diriger la Guinée après 2020. C’est fini pour lui. Nous préférons un autre. Amoulanfé ! 3ème mandat. Vous voyez la réponse du peuple à travers cette mobilisation. Donc Alpha Condé et tout son gouvernement doivent partir, on en veut plus. ça suffit ! Neuf (9) ans pour rien », s’est-t-il lâché.

Cette fois-ci, c’est une vielle dame, très remontée contre la gestion du Président Condé qui s’exprime. Pour elle, le pouvoir d’Alpha Condé n’a pas été bénéfique pour les Guinéens : « J’ai mes 70 ans, suis au crépuscule de la vie mais j’aimerais que mes enfants et mes petits-enfants vivent bien en trouvant du travail. Je prie le Président Alpha Condé de laisser le pouvoir, lui, il ne peut pas. Depuis 2010, il est au pouvoir mais on est pas content. Vouloir confisquer encore ce pouvoir ça serait pour appauvrir davantage le peuple. On est pas d’accord, il n’a qu’à partir », a-t-elle déclaré.

Notons qu’en dehors de nos frontières, des ressortissants guinéens vivant sous d’autres cieux, se sont également fait entendre ce jeudi 24 octobre 2019. C’est le cas de New York, aux États-Unis d’Amérique où plusieurs centaines de guinéens ont exprimé leur opposition à ce projet de modification constitutionnelle.

Madiba Kaba / madibak@guineerealite.info

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com