Jour : 24 octobre 2019

« Le FNDC est un état d’esprit, et on ne saurait arrêter sa marche, quelles que soient les intimidations » (Déclaration)

A la Une, Communiqué, Politique, Société
Chers Leaders du FNDC Chers Membres et Sympathisants du FNDC Chers concitoyens Aujourd’hui est un grand jour qui sera inscrit en lettres d’or dans les annales de l’histoire de la Guinée. Vous ne pouvez imaginer toute la fierté que je ressens en m’adressant à vous tous ici présents. Aussi loin que je porte mon regard, je vois la Guinée dans toute sa diversité sociale. Cela me donne des raisons de croire que le peuple de Guinée est un peuple qui est certes patient, mais un peuple combattant, guerrier et déterminé à réclamer ses droits lorsqu’ils sont bafoués et ce, quel que soit le prix à payer. Lorsque nous nous sommes engagés dans ce combat noble pour la défense de la Constitution, je n’avais qu’une seule crainte, celle de me retrouver seul contre ce pouvoir sanguinai...

Affaire 3ème mandat: une mobilisation qui démontre davantage l’opposition du peuple de Guinée

Politique, Société
C'est une marée humaine qui s'est massée ce jeudi 24 octobre 2019 dans les communes de Matoto, Dixinn via Ratoma. Cette foule impressionnante avec à sa tête, les leaders de l'UFDG, de l'UFR, du BL, du PADES, du RGD, entourés de quelques leaders du FNDC, a produit une démonstration de force tout au long de l'itinéraire en exprimant son opposition à tout projet de modification constitutionnelle qui pourrait favoriser une présidence à vie, ambitionnée par le locataire de Sékhoutouréyah. Des milliers de marcheurs ont tenu des propos hostiles au pouvoir de Conakry, sous des slogans, comme Amoulanfé ! ou encore Gassata ! voilà des termes d'actualité pour s'opposer à ce fameux projet. Très engagé, un des manifestants se confie : "Alpha Condé ne pourra plus diriger la Guinée après 2020. C'e...

Procès du FNDC: « Ni la violence, ni les décisions judiciaires n’empêcheront les Guinéens d’exprimer leurs opinions (Maïtre Béa)

Politique, Société
Au sortir de l'audience, le Collectif d'avocats de la défense à vigoureusement condamné la décision du Tribunal de première instance de Dixinn, condamnant les leaders du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC). Pour maïtre Salif Béavogui, l'Etat met à contribution la Justice pour faire passer son projet de nouvelle constitution: "Nous sommes déçus mais pas surpris par cette décision. Nous ne nous faisons aucune illusion sur l'issue de ce procès. Notre mission est de plaider nous avons plaidé et leur droit est de juger. La bataille judiciaire sera longue et ardue mais nous ne baisserons pas les bras. Nous savons que l'une des stratégies imaginées pour mener jusqu'à son terme le projet de changement de constitution est de mettre à contribution la Justice à travers des déc...
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com