Jour : 23 octobre 2019

Procès des leaders du FNDC: ceci n’est pas un verdict, c’est une exécution (Par Tierno Monénembo)

Libre Opinion, Société
Honte de la justice ! justice de la honte ! « Un seul bourreau pourrait remplacer tout le tribunal » Kafka Ça y est, ils ont osé, les inquisiteurs ! Ils ont infligé la peine ferme aux héros du peuple, aux défenseurs de notre jeune et fragile démocratie ! La peine ferme pour avoir crié à l’imposture ! La peine ferme pour avoir dénoncé les partisans de l’illégalité, la peine ferme pour avoir fustigé les chantres du  pouvoir absolu. Abdourahame Sano : 1 an ! Sékou Koundouno, Bill de Sam et les autres, 6 mois !… Et nous venons de l’apprendre : Badra Koné : 3 ans ! Elie Kamano (notre magnifique Elie Kamano) : 1 an ! On a tout compris. Alpha Condé a décidé de faire payer au peuple de Guinée les atrocités qu’il a subies du temps de Lansana Conté. Le plat froid de la vengeance, en q...

Présidence de la CENI: l’Opposition préfère une personnalité consensuelle issue du Barreau de Guinée (Déclaration)

Communiqué, Politique, Société
Dans une déclaration conjointe, les leaders de l’UFDG et de l'UFR se réjouissent du report de la date du 28 décembre prochain pour la tenue des législatives. Cellou Dalein Diallo et Sidya Touré ont vivement salué la décision de l’OIF, l’organisation internationale de la francophonie qui, selon eux, vient confirmer la position de l’opposition non seulement mais aussi et surtout celle de tous les observateurs du processus électoral. Ci-dessous, la déclaration !

Défense de la Constitution: Takana Zion appelle le Président Condé à libérer « nos frères »

Culture, Politique, Société
La condamnation des opposants au projet de 3ème mandat du Président Alpha Condé continue de susciter l'indignation. Cette fois-ci, c'est le reggae man Mouctar Soumah alias Takana Zion qui sort de son silence en demandant au chef de l'Etat de libérer tous les citoyens condamnés à la suite de procès tenus dans le cadre  des manifestations. Sur sa page officielle (Facebook), l'artiste réitère son opposition à tout projet de modification constitutionnelle qui pourrait favoriser une présidence à vie en Guinée: "Mr le Président, le peuple de Guinée vous souhaite une heureuse fin, abandonnez cette histoire de 3 ème mandat et libérez nos frères", a-t-il écrit. La Rédaction / redaction@guineerealite.info

Saïkou Yaya Barry aux militants de l’UFR : « Quand tu vois Alpha Condé nous faire ces genres de choses, c’est parce que nous lui laissons faire »

Politique, Société
Au cours de la dernière assemblée générale ordinaire de l'Union des Forces Républicaines, le secrétaire exécutif de la jeunesse du parti dirigé par Sidya Touré, d'un ton ferme, appelle ses militants et sympathisants à la résistance :  "Quand tu vois Alpha Condé nous faire ces genres de choses, c'est parce que nous lui laissons faire. Conakry est la capitale, nous, on est chez nous, personne n'a le droit de venir nous effrayer chez nous", a déclaré Saïkou Yaya Barry. S'adressant aux responsables des structures de son parti, l'honorable Saïkou Yaya Barry, invite ces derniers à être sur le terrain : "Le Président Sidya Touré vous demande de vous mobiliser, de manifester, aucun responsable ne doit rester à la maison. Alors je vous dis président, à partir de maintenant, tous ceux qui sont re...

Défense de la Constitution: « La presse guinéenne ne fait pas suffisamment pour défendre la démocratie » (Membre FNDC)

Politique, Société
A peine relaxé par le Tribunal de première instance de Dixinn, Abdoulaye Oumou Sow membre du FNDC s'est confié aux journalistes : "Je sors avec un pincement au cœur parce que je laisse les camarades de lutte derrière et je pense que le combat doit continuer au nom de la liberté, de la démocratie au nom de ces personnes qui sont mortes sous les balles des forces de l'ordre et au nom de ces camarades qui sont en prison pour qu'ils recouvrent leur liberté", a-t-il déclaré. Pour Abdoulaye Oumou Sow, il est temps de libérer la République de Guinée des imposteurs : "Nous allons entamer des plaintes au niveau de la justice de la CEDEAO pour libérer la République des imposteurs. Ces imposteurs ne doivent pas gagner sur nous les républicains". Pour atteindre cet objectif, le blogueur appelle à la...

Défense de la Constitution: les femmes aussi dans la rue pour dénoncer le comportement des forces de l’ordre

Politique, Société
La marche des femmes du FNDC a démarré dans la matinée de ce mercredi, 23 octobre 2019, à Hamdallaye rond-point, en direction de l’esplanade du 28 septembre. Toutes de blanc vêtues, pancartes en mains sur lesquelles on pouvait lire : "Arrêtez de tuer nos enfants ! Justice zéro ! Alpha Condé zéro ! Libérez nos maris ! Libérez nos enfants". Ces femmes marchaient tout en entonnant l’hymne national, elles ont décidé d'exprimer leur douleur et leur colère contre les cas de morts lors des manifestations en Guinée. Des "crimes" qui visent leurs enfants pris pour cible pendant ces manifestations sociopolitiques. Dans la foulée, l'une des manifestantes venue exprimer son amertume face à ces tueries dit ne pas craindre la mort pour défendre une cause commune: "On est fatigué de pleurer, je lan...

Au Royaume-Uni: 39 corps retrouvés dans un camion à Londres

A la Une, Société
Selon les informations de l'AFP, relayées par Rfi, trente-neuf corps ont été découverts dans un camion, dans la nuit de mardi à mercredi à Grays, dans l'Essex, à l'est de Londres. Le chauffeur, originaire d'Irlande du Nord et âgé de 25 ans, a été arrêté pour meurtre, a annoncé ce mercredi 23 octobre 2019 la police britannique. Selon les premiers éléments de l'enquête, le camion venait de Bulgarie et était entré au Royaume-Uni samedi 19 octobre à Holyhead, port situé sur la côte ouest anglaise. Aucune précision n'a été apportée dans l'immédiat sur l'origine des victimes. Nous ne savons pas si les victimes étaient des migrants. « Le processus d'identification des victimes est en cours », selon Andrew Mariner, responsable de la police de l'Essex, cité dans le communiqué. Nombre de mi...
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com