vendredi, décembre 2

Jour : 20 octobre 2019

Vingt ans de prison pour une nounou tombée enceinte de l’enfant qu’elle gardait

Société
Cette semaine, le tribunal de Tampa a condamné l'ex nounou, aujourd'hui âgée de 28 ans, à une peine de vingt années de prison. Quand la vérité a éclaté, Marissa Mowry a affirmé que c'est le jeune garçon qui lui avait imposé des relations sexuelles, avant d'avouer qu'elle mentait. L'histoire a fait grand bruit en Floride, la mère de l'adolescent a accordé plusieurs interviews aux médias locaux. "Cette affaire lui a coûté son adolescence. Qui veut sortir avec un garçon de 17 ans qui a déjà un petit de 5 ans ?" a-t-elle demandé au micro de Fox13 News. Il y a cinq ans, Marissa Mowry, employée comme nounou dans une famille de Floride, accouchait d'un petit garçon. Jusque-là, rien de plus banal. Sauf que l'identité du père n'a été connue que bien plus tard, lorsque l'adolescent dont ...

Manifestations du FNDC: « Alpha Condé est le seul commanditaire de ces assassinats », accuse Cellou Dalein Diallo

Politique, Société
La dernière manifestation du Front National pour la Défense de la Constitution a enregistré une dizaine de morts à Conakry et dans certaines villes de l'intérieur du pays. Parlant de ces tueries, Cellou Dalein Diallo accuse le Président Condé : "Le chef de l'État est le seul commanditaire des assassinats de la manifestation du 14 octobre dernier organisée par le Front National pour la Défense de la Constitution FNDC", a-t-il affirmé avant de réclamer justice pour toutes les personnes tuées sous le régime d'Alpha Condé : "Nous sommes à 114 morts, tués à bout portant sur instruction avec la complicité de Monsieur Alpha Condé qui garantit l'impunité aux tueurs. Alors on cherche un autre responsable. Je dis pourquoi Alpha Condé n'a jamais accepté qu'une commission d'enquête soit mise en pla...

Assemblée générale de l’UFR: Saïkou Yaya Barry sur le sens du combat des leaders politiques

Politique, Société
S'exprimant samedi au siège national de l'Union des Forces Républicaines sis à Matam, le secrétaire exécutif de la jeunesse du parti a rappelé aux militants le combat que mènent les leaders politiques guinéens : "C'est pour nous que les leaders se battent, ce n'est pas pour eux. Si le pays change, c'est pour nous", a déclaré Saïkou Yaya Barry. Cependant, le député, regrette l’instrumentalisation à outrance de la jeunesse qui, selon lui, est dans une situation catastrophique : "Quand je prends le cas de kaloum aujourd'hui, regarder devant la présidence, comment les routes sont; regarder la jeunesse de kaloum qui est entrain de végéter; regarder comment ils sont entrain de nous détruire", s'interroge-t-il. Poursuivant, Saïkou Yaya Barry dira :  "Aujourd'hui, ils ont détruit l'enseignem...
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com