vendredi, décembre 2

Jour : 18 octobre 2019

TPI Dixinn: le procureur requiert 5 ans d’emprisonnement contre Sano et Cie !

Politique, Société
Le procureur de la République près le tribunal de première instance de Dixinn requiert 05 ans d'emprisonnement contre les leaders du Front National pour la Défense de la Constitution et au paiement d’une amende de 2 millions de francs guinéens, chacun. Il s’agit d’Abdourahamane Sano, Sékou Koundouno, Ibrahima Diallo, Bill de Sam et le journaliste Abdoulaye Oumou Sow, pour ne citer que ceux-là. Le procureur Sidy Souleymane Ndiaye a demandé au juge de rétenir le sieur Sano et ses co-accusés dans les liens de la culpabilité, en attendant le verdict. Notons que dans son réquisitoire, le procureur a indiqué que le comportement des lesders du FNDC est « attentatoire à l’ordre public » et que leurs propos tenus dans leur déclaration appelant à la manifestation sont  « insidieux, gravissimes...

Crise socio- politique en Guinée : la cote d’alerte (Par Ibrahima Diallo)

Libre Opinion, Société
A l’allure où vont les choses, il faut bien avoir peur. Pas peur pour soi-même, mais pour ce qui pourrait arriver. Lorsqu’on ne peut pas déterminer avec précision le nombre de morts et de blessés suite à une manifestation, fût-elle interdite, le risque devient grave. Le message sur la vie de l’homme devient alors vulgaire. Ce qu’il ne faut justement pas. La rue, il est vrai, n’est pas un théâtre de guerre mais elle peut servir de théâtre d’expression d’une manifestation de gaité ou de refus d’une chose sans aller jusqu’à la mort de citoyens innocents. L’autorité doit prendre ses responsabilités. Le trop plein de morts n’est pas une bonne image pour notre pays. Il faut rechercher les coupables à tous les niveaux où ils se trouvent retranchés, les juger et les condamner s’il le faut. L...
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com