La communauté internationale à Alpha Condé: « Le droit de manifester est un élément essentiel de l’expression démocratique » (Déclaration)

Crise sociopolitique guinéenne, l’appel au dialogue s’impose. Dans une déclaration rendue public mercredi, la communauté internationale a fait part de son inquiétude face à l’escalade de la violence en Guinée.

En cause, une dizaine de citoyens a été tuée ces derniers jours à Conakry et dans certaines villes de l’intérieur du pays. Une situation occasionnée par le projet de nouvelle constitution. Dans la même déclaration, la communauté internationale exhorte les acteurs impliqués à aplanir les points de divergences. Ci-dessous, ladite déclaration !

« La crise politique que traverse la République de Guinée est source de préoccupations pour la communauté internationale. L’insuffisance de dialogue entre les différents acteurs politiques provoque une escalade de la tension avec des recours à la violence, susceptible de porter gravement atteinte aux acquis démocratiques. Nous appelons tous les acteurs à renouer le dialogue dans le cadre du comité de suivi.

La communauté internationale rappelle que le droit de manifester est un élément essentiel de l’expression démocratique, au même titre que la liberté de la presse. Il appartient aux différents acteurs de faire preuve de calme et de retenue en bannissant tout recours à la violence ou un usage disproportionné de la force. Il importe que les libertés fondamentales soient respectées et que le gouvernement guinéen veille à garantir le respect de l’Etat de droit.

La communauté internationale est convaincue que la seule voie vers la stabilité, la croissance et la démocratie réside dans l’esprit de collaboration et de consultation de toutes les parties prenantes afin de développer une Guinée pacifique et prospère. Il est ainsi indispensable d’organiser dans les délais légaux des élections, législatives et présidentielles, libres, crédibles et transparentes, dans le respect du cadre constitutionnel et dans un environnement apaisé. Une éventuelle libération rapide des personnes détenues de façon préventive serait de nature à aider à l’apaisement ».

La Rédaction / redaction@guineerealite.info

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

Affaire 3ème mandat: le FNDC droit dans ses bottes, saisit toutes les Organisations internationales (Communiqué)

jeu Oct 17 , 2019
Share on Facebook Tweet it Email Share on Facebook Tweet it Email COMMUNIQUE N°012 Le Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) qui est une plateforme qui regroupe toutes les forces vives de la Nation Guinéenne saisit la Communauté Internationale, notamment la Communauté Economique des États de l’Afrique […]
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com