Conakry: Sidya Touré dénonce l’état de « déliquescence » de l’enseignement guinéen

Samedi 12 octobre 2019, l’assemblée générale ordinaire du parti de l’Union des Forces Républicaines a été, en grande partie consacrée à la gestion de l’administration Condé depuis neuf ans. Dans sa communication, le leader de l’UFR a déploré la place réservée au secteur de l’éducation par le gouvernement guinéen.

Pour Sidya Touré, il n’y a pas meilleur moyen de détruire un pays plus que son enseignement: « Il y a un homme d’Etat qui a dit que quand tu veux détruire un pays, c’est pas la peine d’utiliser des canons. Il faut détruire son enseignement. Si tu détruit son enseignement, tu as détruit son administration, tu as détruit les cadres, bref tu as détruit tout le pays. Voilà la situation dans laquelle nous vivons aujourd’hui. L’enseignement dans ce pays est sacrifié. Notre éducation est bafouée. Je suis vraiment triste. On doit pas en arriver là. Le gouvernement n’a rien produit si ce n’est pas une mafia qui est entrain aujourd’hui d’utiliser l’argent de la bauxite, on dirait de l’argent de la drogue. Des dizaines de milliers de dollars transitent dans des banques étrangères pendant ce temps le peuple de guinée continue de croupir dans la misère… », a-t-il déploré.

La Rédaction / redaction@guineerealite.info

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

Manifestation du FNDC : "Les forces de l’ordre ont fait usage de leurs armes à feu", selon Cellou Dalein Diallo

lun Oct 14 , 2019
Share on Facebook Tweet it Email Share on Facebook Tweet it Email En conférence de presse, cet après-midi à son domicile privé sis à Dixinn, le leader de l’UFDG et chef de file de l’opposition guinéenne a salué la mobilisation des citoyens qui, selon lui, ont répondu « massivement » à l’appel […]
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com