Manifestation du 14 octobre: la CODENOC dénonce un « coup d’Etat »

Suite à l’appel à manifester du FNDC le lundi 14 octobre courant, la Coalition Démocratique pour une Nouvelle Constitution se fend elle aussi d’une déclaration, dans laquelle la CODENOC dénonce avec « fermeté » la déclaration des acteurs du FNDC d’ « irresponsable et antidémocratique » qui selon elle, « Sape tous les fondamentaux de la République et de l’Etat de droit ».

Dans la même déclaration, la CODENOC charge les acteurs du FNDC en qualifiant leur appel d’insurrection et de coup d’Etat : « L’appel lancé par les acteurs du FNDC aux opérateurs économiques et aux sociétés minières établies dans le pays, aux compagnies minières, aux banques, aux stations de service de carburant et aux autres entreprises à cesser toute activité ainsi qu’aux automobilistes et autres propriétaires d’engins roulants à les immobiliser n’est ni moins ni plus qu’un appel à l’insurrection et à un coup d’Etat contre un régime légitimement et légalement établi », a déclaré Domany Doré, membre de la CODENOC.

La Rédaction / redaction@guineerealite.info

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here