Projet de nouvelle constitution: le FNDC tente d’attirer l’attention de la CPI sur le « comportement » des forces de défense et de sécurité

En image, de gauche à droite: Fonikê Menguê et Sékou Koundouno (Archives)

Dans le cadre de la défense de la constitution, le FNDC s’intéresse également aux « actions » et aux « agissements » des forces de défense et de sécurité. C’est dans cette logique justement que le mouvement se propose de saisir les juges de la Cour Pénale Internationale.

Pour Sékou Koundouno, un des membres de la coordination, « Le FNDC décide de procéder à la transmission d’un courrier à la Cour Pénale Internationale dans sa section d’exécution et crime de masse afin qu’elle prenne acte des agissements de nos autorités et qu’elle puisse surveiller aussi les actions et les comportements de nos forces de défense et de sécurité », a-t-il déclaré.

Au-delà de cette action, dans les prochains jours, le FNDC envisage de procéder à une démonstration de force en vue de dissuader les promoteurs du fameux projet de nouvelle constitution.

Madiba Kaba / madibak@guineerealite.info

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here