Tragédies du camp Boiro: le gouvernement promet justice pour les parents des victimes

Les douloureux événements ayant marqué l’histoire de la République de Guinée, notamment les tragédies du camp Boiro, sous la première république, constitueraient une des préoccupations du gouvernement guinéen.

Le PM Ibrahima Kassory Fofana l’a fait savoir vendredi lors d’un discours en prélude du triste anniversaire des tueries survenus le 28 septembre 2009 au grand stade de Conakry où plus de 150 opposants à la junte militaire du capitaine Moussa Dadis Camara ont été froidement abattus.

En dehors de ces tragédies du camp Boiro, le gouvernement s’intéresse aussi aux événements de janvier 2007: « A cet égard, la justice guinéenne bénéficie en ce moment même de la coopération technique des Nations Unies visant à procéder à la fouille des charniers dont l’existence est liée aux tragédies du Camp Boiro, aux événements tout aussi tragiques de juillet 1985 et de janvier 2007, afin de permettre aux parents des victimes de les identifier et permettre à la Nation de leur accorder une sépulture digne », a annoncé Ibrahima Kassory Fofana.

La Rédaction / redaction@guineerealite.info

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

Belgique: tentative d'attaque armée contre les militants du FNDC ? (Vidéo)

dim Sep 29 , 2019
Share on Facebook Tweet it Email Share on Facebook Tweet it Email De sources concordantes, deux inconnus munis d’armes automatiques ont fait irruption samedi 28 septembre 2019 dans un meeting organisé par les militants du Front National pour la Défense de la Constitution à Bruxelles. Les assaillants non encore identifiés […]
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com