mardi, décembre 6

Jour : 28 septembre 2019

Défense de la constitution : des Guinéens d’Europe exigent le départ du Président Condé dès 2020 !

A la Une, Politique, Société
Plusieurs centaines de ressortissants Guinéens, regroupés au sein du Front National pour la Défense de la Constitution, arborant les T-shirts du FNDC, se sont massés samedi 28 septembre 2019 dans les rues européennes, notamment à Paris et à Bruxelles. En toile de fond, dénoncer le projet de nouvelle constitution favorisant un 3ème mandat pour le Président Alpha Condé. Partout, les messages véhiculés par ces ressortissants Guinéens sont les mêmes : empêcher par tous les moyens légaux le fameux projet constitutionnel de l’actuel Chef de l’Etat et exiger une alternance démocratique en 2020 avec le départ du Président Alpha Condé. Le coordinateur de l’antenne FNDC Allemagne, N’Faly Kaba, connu sous le nom « Le beau du Président » très actif sur les réseaux sociaux, a participé au meeting...

Pourquoi la Guinée peine toujours à organiser le procès des massacres du 28 septembre ?

Société
Dans un discours à l’occasion de l’an 10 des tueries au grand stade de Conakry, le PM a exprimé la volonté de son gouvernement de faire la lumière sur ces massacres: "Pour celles et ceux de nos compatriotes qui ont vécu dans leur chair, les viols, les outrages, les sévices, les coups et blessures ou les disparitions de proches du fait notamment de ces violences qui ont endeuillé la Guinée et consterné le monde entier, je veux les rassurer de notre détermination à œuvrer pour la manifestation de la vérité et pour la lutte contre l’impunité. Tous les présumés auteurs desdites exactions, quels que soient leur appartenance politique, leur titre, leur rang ou leur grade, devront répondre de leurs actes devant la justice de notre pays", a promis Kassory Fofana. A la question de savoir les rai...

Conakry : la police relâche les journalistes interpellés ce samedi !

Politique, Société
Plusieurs personnes, en majorité des jeunes ont pris d’assaut ce samedi 28 septembre 2019 l’esplanade du stade 28 septembre à Dixinn pour commémorer cette date historique. Réunis au sein d’un mouvement dénommé « Sékhoutouréisme », ces jeunes ont voulu, à travers ce rassemblement, exprimer leur solidarité aux idéaux du premier Président de la Guinée indépendante. Malheureusement, leur marche pacifique a été vite dispersée par des agents de la police qui ont fait usage de gaz lacrymogènes. Dans la foulée, plusieurs personnes, notamment une journaliste du quotidien en ligne (guineematin.com), Salimatou Diallo et Ibrahima sory Camara, technicien à Espace TV ont été arrêtés avant d’être relâchés. L’arrestation de ces confrères relance une fois encore le débat sur la restriction et le muse...
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com