mardi, décembre 6

Jour : 21 septembre 2019

Condamnation des syndicalistes à Mamou: Abdoulaye Sow qualifie le verdict de nul et de nul effet

Société
Suite aux échauffourées qui ont éclatée entre les deux fractions syndicales de l'USTG, la Justice a récemment condamné des représentants du bureau USTG-Mamou dirigé par le camarade Abdoulaye Sow. La question a été largement débattue vendredi à Conakry par le bureau national. Au cours d'une conférence de presse, le secrétaire général de l'USTG Abdoulaye Sow se dit déçu par le comportement de certains magistrats: « C'est une attaque dont nous avons été victime injustement. Ce jugement n'est que folklore. Je suis gêné que les magistrats guinéens se prêtent à ce genre de jeux. C'est un folklore, nous sommes sortis victorieux. Aucun de nos camarades n'est en prison maintenant », a déclaré le général Sow. Notons que ces violents affrontements ayant fait plusieurs blessés, de part et d'autr...

L’USTG aux consultations nationales: « Le courrier qu’on a reçu ne parle pas de constitution », selon Abdoulaye Sow

Société
Les consultations nationales consécutives à l'établissement d'une nouvelle constitution se poursuivent au palais de la Colombe, siège de la Primature guinéenne, situé dans le quartier Boulbinet à Kaloum. C'est dans ce cadre justement que plusieurs structures syndicales ont été reçues vendredi par le Premier ministre Kassory Fofana, parmi lesquelles figure l'USTG d'Abdoulaye Sow. Le secrétaire général de l'Union Syndicale des Travailleurs de Guinée a rappelé que sa présence à la primature n'a rien à voir avec un projet de nouvelle constitution: « On n'est une centrale responsable. Tous les problèmes sont analysés profondément avant de se prononcer. Le courrier qu'on a reçu ne parle pas de constitution parce que ça n'existe pas. Nous, nous ne pouvons nous prononcer sur un sujet qui n'exis...

Conakry: Bah Oury appelle ses militants et sympathisants à rejoindre le parti UDD (Discours officiel)

Politique, Société
Dans un bref discours rendu public vendredi à Conakry, le désormais ex vice-président de l'UFDG, a officiellement annoncé son adhésion au parti de l'Union pour la Démocratie et le Développement. Par la même occasion, Bah Oury, nouveau patron de l'UDD appelle ses militants et sympathisants à rejoindre ce parti. Voici son discours officiel ! "C’est un honneur d’annoncer que J’ai accepté la responsabilité d’être Président du parti Union pour la Démocratie et le Développement( UDD). M. Jean Bienaimé Haba ancien président est élevé au rang de Président-Fondateur de l’UDD. Le Mouvement Renouveau s’intègre dans les structures de l’UDD. Nos remerciements à tous les militants et aux membres du Renouveau qui nous ont accompagné ces 3 années d’épreuves et de sacrifices. Notre gratitude égale...

Incendie meurtrier au Liberia: docteur Faya Millimouno exige des enquêtes !

A la Une, Politique, Société
La mort d'une trentaine d'enfants Guinéens dans un incendie survenu mercredi à Monrovia continue de susciter l'indignation. Le leader du Bloc Liberal (BL) se dit choqué par les circonstances de la mort de ces enfants. Docteur Faya Lansana Millimouno a, au nom de son parti présenté ses condoléances les plus attristées aux familles éplorées et exigé des enquêtes pour déterminer les causes du drame: "Au nom des militants et sympathisants du bloc libéral je présente mes condoléances les plus attristées aux familles des victimes de l'incendie dramatique de Monrovia. Je prie pour le repos de leurs âmes. Et j'exige que toute la lumière soit faite sur ces disparitions", a déclaré docteur Faya Lansana Millimouno sur la page officielle du parti Bloc Liberal. La Rédaction / redaction@guineereal...

Conakry: les poursuites judiciaires contre les journalistes Diallo Souleymane et Aboubakr abandonnées

Société
Après plusieurs semaines de tractations, la justice guinéenne a finalement abandonné les poursuites engagées contre le patron du groupe "Lynx-Lance", Diallo Souleymane et le directeur de Lynx FM, Aboubakr. Selon nos informations, l'abandon de ces poursuites judiciaires fait suite à l'inexistence de charges contre les deux journalistes. Pour mémoire, Aboubakr et Diallo Souleymane étaient poursuivis pour complicité de production et de diffusion de données de nature à troubler la sécurité publique et à porter atteinte à l’honneur et à la dignité humaine. Madiba Kaba / madibak@guineerealite.info
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com