mardi, décembre 6

Jour : 17 septembre 2019

Elections législatives: le président de la CENI passe à l’offensive avec la mise en place des CARLE

Communiqué, Editorial, Politique
Alors que la date du 28 décembre 2019, proposée pour la tenue des élections législatives est loin de faire l'unanimité parmi même des commissaires de la CENI (Commission Électorale Nationale Indépendante), le président de l'institution annonce la mise en place des CARLE (Commissions Administratives d’Établissement et de Révision des Listes Électorales). Maître Amadou Salif Kebé l'a fait savoir dans un communiqué rendu public ce mardi à Conakry: « Après examen et discussion de l’ensemble des opérations électorales à venir, l’évaluation des moyens techniques et en raison des engagements du Gouvernement de libérer la totalité du budget électoral, la date technique des élections législatives est fixée au 28 décembre 2019.  Et au titre des prochaines opérations du chronogramme, le Préside...

Justice: Mohamed Bangoura et Fodé Baldé condamnés, les avocats se disent déçus !

Société
Sans surprise ! Le journaliste Mohamed Bangoura et Fodé Baldé de l'UFR ont été condamnés chacun au paiement d'un montant de trois millions de francs guinéens. Et puis, la décision du tribunal doit être publiée dans les colonnes du site d'informations mosaiqueguinee. C'est du moins le verdict rendu ce mardi 17 septembre par le tribunal de première instance de kaloum. Les avocats de la défense ont exprimé leur déception et se proposent d'interjeter appel, convaincus que le droit n'a pas été dit dans ce procès. Les sieurs Bangoura et Baldé étaient poursuivis par le parquet pour offense au Chef de l'Etat à travers la publication d'une tribune de Fodé Baldé par notre confrère Mohamed Bangoura, directeur de publication de mosaiqueguinee. La Rédaction / redaction@guineerealite.info...

Travaux publics: le ministre Naïté menace de poursuivre l’entreprise OAS en justice !

Economie, Société
Après les entreprises BEGEC-Travaux, Henan Chine, CGC, GUITER, c'était autour ce mardi 17 septembre 2019 de l'entreprise OAS de présenter l’ensemble des projets qu’elle a eu dans le portefeuille de l’Etat notamment celui du tronçon Dabompa - KM36 qui est toujours inachevé. Le ministre des Travaux publics a vigoureusement dénoncé cet état de fait. Pour Moustapha Naïté, "Il est inadmissible que l’Etat s’engage à mettre des moyens à la disposition d’une entreprise et qu’elle soit incapable de réaliser des travaux de qualité", a-t-il dénoncé. Très en colère, le ministre Naïté exige à ce que l’entreprise OAS revienne sur les travaux sur fonds propres et sans délai sous réserve d’une poursuite judiciaire. Notons que cette série de rencontres permet au ministre des Travaux publics de s'e...

Un an après la mort, le corps humain continue à bouger, selon une étude

A la Une, Société
Les conclusions sont surprenantes. Selon une étude menée par des chercheurs de l'institut australienne AFTER (Australian Facility for Taphonomic Experimental Research), le corps humain continuerait de bouger après le décès. L'institut, surnommé "ferme des corps humains", a été créé dans le but de permettre aux chercheurs d'analyser, plus précisément, les étapes de décomposition des cadavres dans différentes conditions, relate ABC News. "Ce que nous avons découvert, c'est que les bras bougeaient de manière significative", explique Alyson Wilson, qui a dirigé les recherches. C'est en filmant toutes les trente minutes, pendant dix-sept mois, un corps en décomposition que les scientifiques ont découvert qu'un bras, que se trouvait le long du corps, s'est éloigné du buste. Le rétrécissement ...

Attaques xénophobes: l’Afrique du Sud présente ses excuses au Nigeria

A la Une, Société
L'Afrique du Sud s'est excusée auprès du Nigeria pour une série d'attaques visant des Nigérians et d'autres étrangers. Un envoyé spécial d'Afrique du Sud a présenté les excuses du président Cyril Ramaphosa à son homologue nigérian, Muhammadu Buhari, dans la capitale du Nigeria, Abuja. L'envoyé, Jeff Radebe, a déclaré au président Buhari que le gouvernement sud-africain condamnait les violences xénophobes et prenait des mesures décisives pour les prévenir. "L'incident ne représente pas ce que nous défendons", a-t-il dit, ajoutant que les responsables de ces violences seraient traduits en justice. Il a déclaré que 10 personnes étaient mortes au cours de ces attaques - deux Zimbabwéens et huit Sud-Africains. Buhari a remercié M. Radebe d'"être venu nous expliquer ce qui s'est...

Consultations nationales: Bah Oury se dit prêt à rencontrer le PM Kassory Fofana

Politique, Société
L'ex vice-président de l’UFDG, parti dirigé par Cellou Dalein Diallo, a également pris part à la rencontre de l'opposition républicaine hier lundi à Conakry. Plusieurs sujets d'intérêt national ont été passés au peigne fin par les participants, notamment les consultations nationales en cours dans le pays. Sur la question, Bah Oury n'est pas allé du dos de la cuillère en réitérant sa volonté d'aller rencontrer le Premier ministre mais reste tout de même intransigeant sur cette question de changement constitutionnel: "Ma position est claire et nette, je répondrai à l'invitation pour exprimer de vive voix et de manière formelle notre opposition à toute modification ou changement de constitution, qui serait dans une certaine mesure une répétition de fautes qui on été commises en 2001 avec l...
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com