mardi, octobre 26

Imbroglio au sein de la CENI, plusieurs commissaires s’opposent à la date du 28 décembre pour les législatives

Rien ne va plus au sein de la Commission Electorale Nationale Indépendante, l’institution chargée d’organiser les élections en République de Guinée. En cause, la date choisie par le président Salif Kebé pour la tenue des élections législatives ne convient pas à certains commissaires, issus de l’opposition.

Dans une déclaration conjointe, sept d’entre eux se sont désolidarisés en exprimant leur préoccupation par rapport au caractère « non réaliste » du chronogramme des prochaines échéances électorales.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com