Washington: nouveau revers pour les promoteurs du projet constitutionnel, la Maison Blanche aussi dit « Amoulanfé » !

Nouveau revers, pourrait-t-on dire pour le président Guinéen en séjour de travail dans le pays de l’Oncle Sam. En cause, la Maison Blanche, par la voix du Secrétaire d’Etat américain a exprimé une nouvelle fois sa position par rapport au projet de changement constitutionnel en préparation en République de Guinée. Mike Pompéo a exhorté les autorités de Conakry de respecter les textes de loi dans le cadre bien entendu de la transition démocratique.

Ces informations en provenance de Washington où séjourne actuellement le locataire de Sékhoutouréyah, contredisent celles rapportées par certains médias locaux via le bureau de presse de la présidence guinéenne. Ces confrères ont plutôt mis l’accent sur les relations bilatérales entre Conakry et Washington alors que le sujet constitutionnel a été largement débattu par Monsieur Pompéo et son hôte.

Rédaction / redaction@guineerealite.info

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com