Consultations nationales: « Les constitutions sont faites pour être changée », dixit l’honorable Claude Kory Kondiano

Le président de l’Assemblée nationale, honorable Claude Kory Kondiano s’est prononcé officiellement ce jeudi 12 septembre 2019 sur le projet de nouvelle constitution. C’était à la faveur des consultations nationales consécutives à l’établissement d’une nouvelle loi fondamentale, initiées par le président Alpha Condé et dirigées par son PM Kassory Fofana. Sans langue de bois, la deuxième personnalité du pays a déclaré: « En ce qui concerne la constitution, conformément à l’article 51 de la constitution de 2010, le président de la république est autorisé par cette constitution à organiser un référendum pour consulter le peuple sur le contenu à donner à la constitution. »

Poursuivant, le président de l’Assemblée nationale a indiqué que l’actuelle constitution est dépassée: « Trop de passions autour du débat sur le projet de nouvelle constitution alors que nous sommes confrontés à un réel problème. La constitution qui avait été adoptée en 2010 a fait son temps. Il n’y a pas de pays au monde où la constitution est intouchable. Ce n’est pas possible parce que au fur et à mesure qu’on la pratique, qu’on l’utilise, au fur et à mesure que le temps passe, il y a un certain nombre de dispositions qui sont dépassées et qui ont lieu d’être revues », a-t-il fait remarquer.

Madiba Kaba  / madibak@guineerealite.info

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com