New York : pour lutter contre les rats, la ville tente de les noyer dans l’alcool

La municipalité mène une guerre de longue haleine contre ces rongeurs, dépensant des millions de dollars pour réduire une population estimée à quelque deux millions d’individus.

Ils sont partout à New York. Les rats hantent les couloirs de la métropole et de son métro, et fouillent les amoncellements de sacs poubelles. New York est confronté à une « crise » des rats, traumatisante pour certaines familles, a expliqué Eric Adams, le président de Brooklyn.

La municipalité mène une guerre de longue haleine contre ces rongeurs, dépensant des millions de dollars pour réduire une population estimée à quelque deux millions d’individus en 2014. La ville a donc dévoilé jeudi sa nouvelle arme face aux rats: Ekomille, un piège à base d’alcool.

Son fonctionnement est simple, cela consiste à faire grimper le rat dans un récipient de quelque 60 cm de haut, avec un appât. Un capteur déclenche alors un levier qui le précipite sur un plateau pouvant contenir 80 carcasses de rats, qui baigne dans un liquide alcoolisé, où il se retrouve prisonnier.

« Ça les met K.O. et ils finissent par se noyer », a expliqué aux journalistes Anthony Giaquinto, président de la société Rat Trap Inc., qui importe les engins d’Italie. Durant le mois de test qui a eu lieu aux abords de la mairie de Brooklyn, quelque 107 rats ont été tués ont expliqué les responsables aux journalistes, invités à observer un conteneur rempli de rats morts flottant dans un liquide vert.

Le procédé est « humain et écologique », s’est félicité le président de Brooklyn, Eric Adams, en annonçant que la technique allait être utilisée dans plusieurs quartiers de son district, particulièrement infestés.

RTL

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here