mardi, octobre 26

Mois : septembre 2019

Défense de la constitution : Elhadj Sekhouna Soumah droit dans ses bottes !

Politique, Société
Encore le chef coutumier de la Basse-Guinée fait parler de lui. Elhadj Sekhouna Soumah, puisque c’est de lui, qu’il s’agit, s’est une nouvelle défoulé sur les promoteurs du fameux projet de nouvelle constitution. A l’occasion d’une rencontre tenue le week-end dernier à son domicile privé à Tanènè-Bouramayah, le chef coutumier a appelé l’ensemble de ses compatriotes, d’où qu’ils se trouvent, particulièrement les filles et les fils ressortissants de la Basse-Côte, d’user de tous les moyens légaux pour empêcher tout projet de nouvelle constitution favorisant un 3ème pour le Président Alpha Condé. Pour Elhadj Sekhouna Soumah : « C’est un groupe de ressortissants de la Basse-côte basé à Conakry qui parle à notre nom alors que toute la région est opposée à cette affaire de 3ème mandat. Ces...

Hommage à Jacques Chirac : l’ancien Président ATT parmi les invités !

A la Une, Politique, Société
Les Français ont rendu un dernier hommage ce lundi 30 septembre 2019 à leur ancien Président Jacques Chirac, décédé jeudi à l’âge de 86 ans dès suites de maladie. Plusieurs Chefs d’Etat et de gouvernements étrangers ont également pris part aux cérémonies d’obsèques, notamment l’ancien Président Malien, Amadou Toumany Touré, assis aux côtés du Président Vladmir Poutine et l’américain Bill Clinton et tant d’autres personnalités. Le Président Chirac a reçu les derniers hommages à l’église Saint-Sulpice, situé dans le 6ème arrondissement de Paris en présence du couple Macron ainsi que les anciens Présidents : Valériy Giscard D'estaing, Nicolas Sarkozy et François Hollande. Le 5ème Président de la 5ème République sera inhumé cet-après au cimetière de Montparnasse à Paris. Noton...

Sénégal: les dessous de la libération de Khalifa Sall !

A la Une, Politique, Société
L'ex-maire de Dakar a recouvré hier dimanche sa liberté. Condamné en mars 2017 à cinq ans de prison ferme, Khalifa Sall, comme c'est de lui, qu'il s'agit, a bénéficié d'une grâce présidentielle. Intervenant dans une émission spéciale sur TFM, une chaîne de TV locale, rapporté par nos confrères de limametti.com, le journaliste Cheick Yérim Seck a déclaré que la libération de Khalifa Sall n'émane pas de la volonté du président Macky Sall: « Me Khassimou Touré m’a confié qu’il a pris ses responsabilités pour demander la grâce présidentielle pour Khalifa Sall, mais j’en suis sûr que c’est avec l’accord de Khalifa Sall. Je connais bien Macky Sall, et je sais très bien qu’il s’est basé sur une demande pour gracier Khalifa Sall », a-t-il expliqué. La Rédaction / redaction@guineerealite.info...

Belgique: tentative d’attaque armée contre les militants du FNDC ? (Vidéo)

A la Une, Société
De sources concordantes, deux inconnus munis d'armes automatiques ont fait irruption samedi 28 septembre 2019 dans un meeting organisé par les militants du Front National pour la Défense de la Constitution à Bruxelles. Les assaillants non encore identifiés ont pris la poudre d'escampette face à la résistance des opposants au projet de nouvelle constitution. Sur les circonstances des événements, un des témoins oculaires a bien voulu témoigner sous couvert d’anonymat: "On a été surpris par deux africains lors de notre manifestation, ils se sont attaqués à nous mais fort heureusement ils ont été repoussés par les membres du FNDC. C'est en s'évadant que l'un deux a perdu son pistolet au lieu de notre rencontre. Résultat un blessé léger du côté du FNDC. Nous ignorons encore le motif réel...

Tragédies du camp Boiro: le gouvernement promet justice pour les parents des victimes

Politique, Société
Les douloureux événements ayant marqué l'histoire de la République de Guinée, notamment les tragédies du camp Boiro, sous la première république, constitueraient une des préoccupations du gouvernement guinéen. Le PM Ibrahima Kassory Fofana l'a fait savoir vendredi lors d'un discours en prélude du triste anniversaire des tueries survenus le 28 septembre 2009 au grand stade de Conakry où plus de 150 opposants à la junte militaire du capitaine Moussa Dadis Camara ont été froidement abattus. En dehors de ces tragédies du camp Boiro, le gouvernement s'intéresse aussi aux événements de janvier 2007: « A cet égard, la justice guinéenne bénéficie en ce moment même de la coopération technique des Nations Unies visant à procéder à la fouille des charniers dont l’existence est liée aux tragédie...

Défense de la constitution : des Guinéens d’Europe exigent le départ du Président Condé dès 2020 !

A la Une, Politique, Société
Plusieurs centaines de ressortissants Guinéens, regroupés au sein du Front National pour la Défense de la Constitution, arborant les T-shirts du FNDC, se sont massés samedi 28 septembre 2019 dans les rues européennes, notamment à Paris et à Bruxelles. En toile de fond, dénoncer le projet de nouvelle constitution favorisant un 3ème mandat pour le Président Alpha Condé. Partout, les messages véhiculés par ces ressortissants Guinéens sont les mêmes : empêcher par tous les moyens légaux le fameux projet constitutionnel de l’actuel Chef de l’Etat et exiger une alternance démocratique en 2020 avec le départ du Président Alpha Condé. Le coordinateur de l’antenne FNDC Allemagne, N’Faly Kaba, connu sous le nom « Le beau du Président » très actif sur les réseaux sociaux, a participé au meeting...

Pourquoi la Guinée peine toujours à organiser le procès des massacres du 28 septembre ?

Société
Dans un discours à l’occasion de l’an 10 des tueries au grand stade de Conakry, le PM a exprimé la volonté de son gouvernement de faire la lumière sur ces massacres: "Pour celles et ceux de nos compatriotes qui ont vécu dans leur chair, les viols, les outrages, les sévices, les coups et blessures ou les disparitions de proches du fait notamment de ces violences qui ont endeuillé la Guinée et consterné le monde entier, je veux les rassurer de notre détermination à œuvrer pour la manifestation de la vérité et pour la lutte contre l’impunité. Tous les présumés auteurs desdites exactions, quels que soient leur appartenance politique, leur titre, leur rang ou leur grade, devront répondre de leurs actes devant la justice de notre pays", a promis Kassory Fofana. A la question de savoir les rai...

Conakry : la police relâche les journalistes interpellés ce samedi !

Politique, Société
Plusieurs personnes, en majorité des jeunes ont pris d’assaut ce samedi 28 septembre 2019 l’esplanade du stade 28 septembre à Dixinn pour commémorer cette date historique. Réunis au sein d’un mouvement dénommé « Sékhoutouréisme », ces jeunes ont voulu, à travers ce rassemblement, exprimer leur solidarité aux idéaux du premier Président de la Guinée indépendante. Malheureusement, leur marche pacifique a été vite dispersée par des agents de la police qui ont fait usage de gaz lacrymogènes. Dans la foulée, plusieurs personnes, notamment une journaliste du quotidien en ligne (guineematin.com), Salimatou Diallo et Ibrahima sory Camara, technicien à Espace TV ont été arrêtés avant d’être relâchés. L’arrestation de ces confrères relance une fois encore le débat sur la restriction et le muse...

Rentrée scolaire 2019-2020 : l’athmosphère des préparatifs dans des écoles à Conakry !

Société
À quelques jours de la rentrée, certains établissements de la capitale font peau neuve et confirment la date du 03 octobre. Dans la commune de Matoto, notre reporter a visité quelques établissements où les encadreurs se disent prêts à accueillir les élèves dès le jeudi 03 octobre prochain. C’est le cas au lycée Ahmed Sékou Touré où des travaux d'assainissement sont en cours. Selon le proviseur de cet établissement d’enseignement public, tout ce qui est administratif est déjà bouclé : «  Nous sommes fin prêts pour donner les premiers cours le 03 octobre parce qu’administrativement et pédagogiquement nous sommes prêts. Les instructions qui nous ont été données par la hiérarchie ont été toutes appliquées. Dieu merci, ça nous a permis d'être prêts et opérationnels dès le 3 octobre » a rassu...

Décès de Hadja Ousmane Diallo, mère du Conseiller à la communication de la Primature (Communiqué)

Communiqué, Société
La fondation Karamoko Alpha Mo Labé, les familles  Kaldouyabhè, de Dougountouni, Pélal,Yembéring, Wora, Gaoual, de Guinée Bissau, les sages de Pélal et le Premier ministre Dr Ibrahima Kassory Fofana ont le regret d’annoncer aux parents, amis et connaissances le décès, jeudi 26 septembre 2019 à l’âge de 95 ans à Labé, de Hadja Ousmane Diallo, mère de Mr Mamadou Dian Diallo, Conseiller à la Communication et aux relations avec la presse du premier ministre. L’enterrement aura lieu ce vendredi 27 septembre à Pelal Yembéring après la prière de 14h. Que la terre de Guinée lui soit légère. Amine !
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com