Belgique: la déroute des promoteurs du projet de nouvelle constitution en Guinée

Sale temps, pourrait-t-on dire, pour le ministre Papa Koly Kourouma et sa suite, parti de Conakry pour Bruxelles dans le but de promouvoir le projet de nouvelle constitution favorisant automatiquement un 3ème mandat pour l’actuel Chef de l’Etat.

Selon nos sources, la délégation de Koly a réussi, samedi 17 août 2019, a mobilisé quelques ressortissants Guinéens, moyennant une somme d’argent. En dépit de cette enveloppe financière, débloquée pour dit-t-on, l’achat de consciences, la délégation du ministre de l’hydraulique et de l’assainissement n’a pas pu résister face aux militants du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC-Belgique) qui, de facto, les a empêchés de tenir leur meeting.

Pour plus d’informations sur le déroulement de l’événement du côté de Bruxelles, nous avons fait réagir un ressortissant Guinéen vivant en Europe, qui a requis l’anonymat: « Papa Koly Kourouma, Nantenin chérif et bien d’autres ont été dépêchés par le gouvernement à venir promouvoir la nouvelle constitution auprès des Guinéens de Belgique. Avec dans la valise une somme de 10 000 euros dont 30 euros par personne pour mobiliser beaucoup de monde. Alors beaucoup de Guinéens ont empoché mais n’ont pas répondu à la manifestation prévue à cet effet. Hier samedi, le FNDC/BELGIQUE a mobilisé du monde pour saboter la fameuse manifestation des pros nouvelle constitution qui étaient à un nombre très limité, juste une poignée de personnes. Ce qui a été un grand succès. Au finish c’est le FNDC/BELGIQUE qui a tenu son meeting pour encore une fois dénoncer le coup d’État constitutionnel en préparation par Alpha Condé et son gouvernement », nous a-t-il confiés.

La Rédaction / redaction@guineerealite.com

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com