Guinée : obtention d’une carte d’identité nationale, un véritable réseau d’arnaques

Se munir d’une pièce d’identité nationale, est un parcours de combattant à Conakry. Certains citoyens interrogés aux alentours  du commissariat de Matoto, se disent être arnaqués par des agents de la police. Mohamed Kanté dénonce le caractère mafieux de la procédure d’obtention de ce document administratif : « L’obtention des cartes d’identité, c’est vraiment difficile. Dès que tu viens, on te demande 80 000 ou 100 000 GNF pour accélérer ton dossier. Quand tu paies ça, au bout de 2 jours, tu auras une carte, mais quand c’est 50 000, il faudra attendre une semaine voire plus. Le montant que les agents de la police demandent c’est trop et pourtant l’État a fixé le prix à 15 000 GNF, c’est tout le contraire ici », a-t-il déclaré.

Cet autre citoyen, Mamadou Saliou Diallo a, quant à lui, dénoncé la lenteur dans la procédure de livraison, d’une part et la mauvaise gestion des fonds, de l’autre : « Comment est-ce possible que dans un commissariat de police, on parle de pénurie de timbres ? C’est inadmissible, quand même. J’ai envoyé l’ancienne carte qui était déjà expirée pour la remplacée plus le certificat de résidence, mais jusque-là, j’ai pas eu ma carte à cause bien sûr du manque de timbres. Avec tout l’argent qui entre ici, ce n’est pas compréhensible », s’est-il étonné.

Nous avons tenté en vain d’avoir la version des autorités du commissariat central de Matoto afin de cerner davantage le problème. Il semblerait que les journalistes sont persona non grata dans les commissariat de police.

Affaire à suivre.

Madiba kaba / madiba.kaba@guineerealite.com

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com