Jour : 14 août 2019

Paris – La détermination des militants du FNDC fait « trembler » le président Condé ?

A la Une, Politique, Société
Les militants du FNDC plus que jamais déterminés à empêcher tout projet de modification constitutionnelle favorisant un 3ème mandat pour l'actuel Chef de l'Etat, devraient tenir ce jeudi 15 août 2019 un grand sit-in devant l'ambassade de Guinée à Paris. A travers la manifestation de Paris, les militants du FNDC-France voudraient exprimer leur opposition à ce fameux projet de nouvelle constitution. Annoncé à Paris ce jeudi, a l'occasion de la commémoration des 75 ans du débarquement de province, le président Guinéen a finalement débarqué à Saint-Raphaël, où doit se tenir la cérémonie. Saint-Raphaël est une ville du sud-est de la France, dans le département du Var. Selon nos informations, ce changement de programme d'Alpha Condé vise à se mettre à l'abri, donc loin des regards des oppo...

DJ Arafat: sa personnalité et sa musique vues des réseaux sociaux

A la Une, Culture, Société
La mort de DJ Arafat continue de faire des vagues. Collègues et admirateurs de l'artiste ivoirien, décédé lundi matin à la suite d'un accident de moto à Abidjan, sont inconsolables. De Booba, Koffi Olomidé à Davido, en passant par Yemi Alade, la disparition de la star du coupé-décalé, 33 ans, a suscité une pluie d'hommages. Ses fans ont également réagi sur la page Facebook de BBC News Afrique. Dans cet article nous vous proposons quelques-uns des commentaires sur sa musique mais aussi sa personnalité. Avec ses quinze années de carrière et ses 10 albums, Dj Arafat était considéré comme l'héritier de Douk Saga, le père du coupé-décalé décédé à lui aussi à l'âge de 33 ans. Mais certains estiment qu'il a révolutionné ce style musical alliant rythme, danse et paroles. DJ Arafat ...

Guinée : obtention d’une carte d’identité nationale, un véritable réseau d’arnaques

Société
Se munir d'une pièce d'identité nationale, est un parcours de combattant à Conakry. Certains citoyens interrogés aux alentours  du commissariat de Matoto, se disent être arnaqués par des agents de la police. Mohamed Kanté dénonce le caractère mafieux de la procédure d'obtention de ce document administratif : "L'obtention des cartes d'identité, c'est vraiment difficile. Dès que tu viens, on te demande 80 000 ou 100 000 GNF pour accélérer ton dossier. Quand tu paies ça, au bout de 2 jours, tu auras une carte, mais quand c'est 50 000, il faudra attendre une semaine voire plus. Le montant que les agents de la police demandent c'est trop et pourtant l'État a fixé le prix à 15 000 GNF, c'est tout le contraire ici", a-t-il déclaré. Cet autre citoyen, Mamadou Saliou Diallo a, quant à lui, dénon...
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com