vendredi, décembre 2

Jour : 7 août 2019

La fête de Tabaski et la forte hausse des prix : celui du mouton a fortement grimpé !

Culture, Economie, Société
À quelques jours de la fête de Tabaski ou la fête des moutons, le prix des béliers augmentent du jour au lendemain dans les marchés. De Dixinn rails à la base militaire à Yimbaya via carrefour Yembéya et beaucoup d'autres endroits visités par notre reporter, le constat est le même. Ici, nous sommes à Dixinn rails, des fidèles rencontrés se plaignent de la hausse considérable des prix, qui à leurs yeux, est inadmissible dans cette situation économique chaotique. "Cela fait trois jours maintenant, je sillonne les différents marchés, mais je n'arrive pas à acheter, tellement les moutons sont chers. C'est vraiment regrettable ce qui se passe. Regardez ce petit mouton, il coûte 1.300 000 GNF, ça, c'est en Guinée, tu peux voir ça. Parce que l'administration n'existe plus, personne ne joue son...

Crash d’avion – Les sauveteurs affirment avoir localisé l’appareil (Officiel)

Société
Selon le patron de la DIRPA (Direction de l'Information et des Relations Publiques de l'Armée), Aladji Cellou, "Les plongeurs-sauveteurs ont repéré l'hélicoptère accidenté de l'Armée de l'air guinéenne. La mer commence à nous rendre ce qu'elle nous a pris. Une autre étape commence. En respectant le deuil de ceux qui ont perdu des êtres chers", a-t-il écrit sur sa page Facebook. Notons que cette bonne nouvelle à la fois triste, tombe après plus de 24heures du crash de cet hélicoptère appartenant à l'Armée de l'air guinéenne, aux larges de Conakry, hier mardi 06 Août 2019, aux environs de 10heures 30, heure locale. La Rédaction / redaction@guineerealite.com

Crash d’avion – Les deux occupants de l’appareil toujours portés disparus !

Société
Après un peu plus de 24 heures du crash de l'hélicoptère de l'Armée de l'air guinéenne, survenu aux larges de Conakry, hier mardi, les deux officiers, le colonel Abdoulaye Diallo et le sous-lieutenant Sékou Condé, ci-dessous en image, sont toujours portés disparus et les recherches se poursuivent avec les plongeurs-sauveteurs. Dans sa dernière communication, le patron de la DIRPA (Direction de l'Information et des Relations Publiques de l'Armée), Aladji Cellou a déclaré que: "Les conditions météorologiques de ces dernières 24h et le relief rocheux (accidenté) de la zone supposée où « l’Écureuil » s’est abîmé n’ont pas facilité le travail des secouristes. De nombreux moyens logistiques disponibles ne peuvent accéder à ladite zone". La Rédaction / redaction@guineerealite.com...
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com