vendredi, décembre 2

Jour : 1 août 2019

Hausse du prix des produits pétroliers – Réactions croisées des consommateurs à Conakry

Economie, Libre Opinion, Politique, Société
La décision du gouvernement guinéen visant à augmenter le prix des produits pétroliers est diversement appréciée. Si d'aucuns trouvent normale cette décision d'augmentation en se référant au prix du baril à l'international, cependant la majorité des consommateurs a estimé que le contexte guinéen n'est pas favorable à cette hausse avec à la clé la crise économique que traverse le pays. Notre reporter a promené son micro dans les rues de Conakry, notamment à Kaloum, au centre-ville. Pour ce citoyen, Oumar Camara, le moment est inopportun pour cette augmentation: "Cette politique du gouvernement d'augmenter le prix du carburant est mauvaise surtout, en ce moment où tout est difficile au marché. Je trouve cela inadmissible. Le gouvernement d'Alpha Condé a pour objectif d'enfoncer tous les G...

« Le Mali et la Côte d’Ivoire ont augmenté, c’est ce qu’il fallait faire aussi pour la Guinée », réaction du ministre Diakaria sur la hausse du prix du carburant

A la Une, Economie, Société
Depuis minuit ce jeudi 1er Août 2019, le prix du litre du carburant est passé de 9.500 à 10.000 GNF à la pompe. C'est une décision du gouvernement guinéen, qui justifie cette décision par la hausse du prix du baril à l'international. Dans un entretien téléphonique accordé à notre rédaction, le ministre en charge des Hydrocarbures Djakaria koulibaly donne les raisons: "Le motif, c'est l'augmentation du prix du baril à l'international. Le gouvernement guinéen, depuis un an, voire deux, s'est inscrit dans la dynamique de la flexibilité du prix. En octobre, novembre 2018, le baril a baissé, mais le gouvernement a pris l'option unilatérale de baisser le prix de 10.000 à 9.500 GNF. Aujourd'hui à l'international, il ya une hausse due à la crise au Venezuela, en Iran et en Libye. Il y a égaleme...

Docteur Ousmane Kaba parle – « Le PM Kassory m’a proposé d’être le ministre des finances, mais j’ai décliné pour sauver le Pades »

Politique, Société
Près de deux ans depuis la composition du gouvernement Kassory, docteur Ousmane Kaba, leader politique brise le silence et dévoile tout à votre quotidien d'information (guineerealite.com). Dans un entretien exclusif que le patron du Pades a bien voulu nous accorder, docteur Kaba a dénoncé les multiples tentatives de l'administration Condé à lui faire renoncer à son parti (Pades) au profit du RPG Arc-en-ciel: "Il y a eu plusieurs rencontres. Ils ont essayé de faire la pression via la notabilité de Kankan voire même les femmes de Nabaya, etc... Le succès du Pades les fait trembler. Vous savez, à la dernière composition du gouvernement, j'avais été contacté par le ministre Kassory Fofana, lui-même, pour être ministre des finances, chose que j'ai déclinée, parce que j'ai bien compris que c'...

Conakry: quand la journée internationale de la femme africaine passe sous silence !

A la Une, Culture, Economie, Politique, Société
Le 31 juillet de chaque année est dédié à la journée Internationale de la femme africaine. En Guinée, les autorités compétentes s'intéressent peu ou ne s'intéressent pas du tout à la célébration de cette journée. Cette année, les festivités sont placées sous le thème "Célébrer les victoires partielles". Malheureusement, cette fête n'a jamais connu d'engouement depuis son instauration en Guinée en juillet 2014.  Une situation qui fait réagir certaines femmes qui dénoncent le caractère morose de ladite fête. C'est le cas de Hadja Maimouna Bah, ancienne ministre qui  regrette la célébration silencieuse de cette journée en Guinée: "C'est regrettable que cette fête ne soit pas populaire en Afrique. Une plateforme d'expression de prise de conscience de bilan, pour voir ce que les femmes so...
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com