mardi, octobre 26

Défense de la constitution – Des Guinéens d’Allemagne affûtent les armes (Déclaration)

Dans une déclaration transmise à notre rédaction, les Guinéens d’Allemagne, eux-aussi, ne sont pas favorables à un éventuel mandat pour le président Alpha Condé, au-delà de 2020. Ces Guinéens réunis au sein du FNDC – Allemagne s’opposent à tout projet de nouvelle constitution. Ils l’ont fait savoir dans une déclaration ci-dessous !

« Après soixante années d’indépendance, tous les espoirs du peuple de Guinée de vivre dans une société juste et prospère ont été déçus. La Guinée traverse aujourd’hui une crise profonde avec un budget qui échappe à tout contrôle, une inflation galopante. Les secteurs de l’éducation, de la santé, de la justice, de la sécurité, les infrastructures et l’administration publiques sont toutes fortement dégradées et soumises aux effets pervers d’une corruption systématique et chronique.

Une crise politique provoquée par des violations systématiques et répétées de la Constitution et des lois de la République. Les libertés publiques ne sont plus protégées, les structures sociales et syndicales divisées et fortement politisées. Les coordinations régionales tribalisées. Une inféodation totale de toutes les institutions politiques et Républicaines au pouvoir exécutif.

L’ensemble de tous ces maux et l’absence de la Haute Cour de justice qui est l’institution constitutionnelle chargée de connaitre les crimes et délits de ceux qui en sont les principaux coupables en l’occurrence le Président de la République et ses ministres. Le peuple de Guinée, à travers ses composantes politiques et sociales, de toutes les obédiences et de toutes les corporations ; Ayant pris conscience du recule accéléré, depuis 9 ans, de tous les acquis sociaux et démocratiques qui fondaient le rêve d’un État de droit Conscients de la nécessité d’initier des réformes politiques, institutionnelles Convaincus que le nécessaire apaisement de la vie politique passe par le respect et la sauvegarde de l’ordre constitutionnel Convaincus que l’instauration d’une culture politique fondée sur le respect de la primauté du droit et de l’alternance démocratique est une source de paix, de stabilité et de développement économique et social durable.

C’est alors dans cette perspective que les démembrements des partis politiques et les représentants des mouvement associatifs résident en Allemagne et engagés pour la défense des acquis à travers la protection de notre Constitution, ont décidé, en ce jour, le samedi 27 juillet 2019, dans le respect de leurs identités et sur l’étendue du territoire de leur résidence, de créer une plateforme dénommée « FRONT NATIONAL POUR LA DEFENSE DE LA CONSTITUTION- ALLEMAGNE » en abrégé (FNDC-ALLEMAGNE).

Merci sincèrement aux Guinéens d’Allemagne qui ont répondu à l’appel ».

Fait à Dortmund/Allemagne le 27.07.2019

 N’Faly Kaba Coordinateur FNDC- Allemagne

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com