dimanche, octobre 24

Conakry: la famille du magistrat Kèlèfa Sall, décide d’une inhumation sans cérémonie officielle

Le président déchu de la Cour Constitutionnelle, Kèlèfa Sall regagnera sa dernière demeure demain mardi 30 juillet 2019 après la prière de 14heures, selon un programme établi par sa famille. Décédé jeudi dernier à son domicile privé à Conakry, des suites de maladie, le désormais ancien défenseur de la constitution guinéenne ne bénéficiera plus d’obsèques grandioses dues à son rang, comme le souhaitent la majorité de ses compatriotes.

L’information suscite des réactions sur les réseaux sociaux, notamment Facebook où chacun y va de son commentaire. « Kèlèfa Sall mérite des funérailles dignes. C’était un grand Monsieur qui a loyalement servi ce pays »; « Kèlèfa a tout donné à la Guinée. Ses œuvres doivent être pérennisées par les tous fils et filles patriotes de la Guinée » ou encore « Ils ont humilié ce Monsieur de son vivant, je préfère qu’il soit inhumé à l’abri des regards de ses ennemis », voilà entre autres réactions sélectionnées par votre quotidien d’informations.

Revenant sur le programme des obsèques du président Kèlèfa Sall, retenez que la levée du corps aura lieu à 10heures 00 à l’hôpital Sino-guinéen à Kipé dans la commune de Ratoma quant à la prière funèbre, elle est prévue à 14heures 30, du côté de la mosquée Kébeya à Colléah dans la commune de Matam suivie de l’enterrement au cimetière de Cameroun dans la commune de Dixinn.

La Rédaction du groupe Sud Média Guinée

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com