Beyla – la population dit niet au projet de nouvelle constitution

Décidément, Beyla aussi n’est pas favorable au projet de nouvelle constitution. En cause, les promoteurs de ce fameux projet ont été empêchés ce mercredi 24 juillet 2019 de tenir leur meeting, comme prévu,  dans la ville de Beyla.

Selon les informations rapportées par la coordination nationale du FNDC, la population de cette préfecture s’est fortement mobilisée pour dire non à tout projet de nouvelle constitution, de facto, elle a systématiquement boycotté le meeting des promoteurs.

Le FNDC (Front National pour la Défense de la Constitution) parle plutôt de « sanction sévère infligée aux promoteurs du coup d’État constitutionnel par la population de Beyla« .

Poursuivant, le FNDC dit que « La population de Beyla s’est massée tout au long de l’itinéraire indiqué par les organisateurs. Finalement, les promoteurs du coup d’État constitutionnel se sont retrouvés à la place des martyres à 13h avant de se disperser à 15h en prenant acte du boycott de leur manifestation par la population de Beyla.

Le FNDC félicite la population de Beyla pour son adhésion et son soutien au combat pour la défense des acquis démocratiques.

Ensemble, unis et solidaires, nous vaincrons », a déclaré la coordination nationale du  FNDC dans une note adressée à notre rédaction.

La Rédaction du groupe Sud Média Guinée

Next Post

Résultats des examens nationaux: qu’en pense le Slecg dirigé par Aboubacar Soumah ?

jeu Juil 25 , 2019
Share on Facebook Tweet it Email Share on Facebook Tweet it Email Le chargé de communication du Slecg accuse le gouvernement et les parents d’élèves d’être à la base de l’échec des 56% des candidats. Mohamed Bangoura s’exprimait au cours d’un entretien qu’il a bien voulu accorder à notre rédaction. […]
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com