dimanche, octobre 24

Hommage à toi mon cher frère Barry Mahmoud (Par Maferin Coker BANGOURA )

Il est parfois des circonstances qui créent un rapprochement émotionnel avec une personne inconnue.

Mahmoud Barry, tu es un frère, un compatriote que je n’ai jamais connu, mais dont la tragique disparition me bouleverse autant qu’elle bouleverse tout un Peuple, que dis-je, tout humain !

Mahmoud Barry, des différents témoignages, tu étais un père de famille aimant arraché à l’affection des tiens surtout;

Mahmoud Barry, des différents témoignages, ta disponibilité et ton investissement dans la cause de tes compatriotes de Rouen, en Normandie, étaient reconnus et salués ;

Mahmoud Barry, comme l’homme meurt toujours en laissant des œuvres inachevées, ton ambition servira d’inspiration à d’autres ;

C’est sur zapping, alors que j’étais éloignée ces derniers temps des réseaux sociaux, que j’ai lu l’annonce de ta mort, une nouvelle qui serait passée à mon insu comme tant d’autres ;

Mahmoud Barry, ta mort causée du fait de la bêtise humaine de ceux qui n’auront rien compris à l’humanité et au football, est insoutenable ;

Après tant d’années de combat pour être à la place qui a été la tienne au sein d’une université au prix du courage et de travail;

Après l’obtention élogieuse de ton doctorat en juin et l’espoir que tu suscitais. Et, tout cela mis à l’eau parce que  TU ES NOIR ?

Ceux qui t’ont tué si gratuitement, portés par la haine et ignorant d’où viennent-ils, n’ont pas « atteint la plénitude de leur conscience »;

Ces complexés imbus de leur prétendue « race » ne comprennent rien à rien. Que pouvaient-ils vraiment te reprocher au point de t’ôter la vie ?

Je ne saurai répondre à cette question que rien ne justifierait la réponse !

J’aurai tant de chose à dire à ces personnes mais comme le dit parfois le proverbe « le silence est aussi une réponse »; d’où t’es au Royaume de Dieu, nous sommes convaincus que tu professes le pardon et appelles à la retenue. Frères et sœurs resserrés les rangs rendons grâce aux Miséricordieux.

La mort dans l’âme et atterrée, je présente mes sincères condoléances à la famille Barry et au Peuple de Guinée.

Votre fils, frère, époux et père n’est plus, mais son existence sera et restera connue de tous, et demeurera en chacun de nous.

Mahmoud Barry, tous, prions pour le repos éternel de ton âme.

Maferin Coker BANGOURA 

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com