dimanche, octobre 24

Nouvelle arrestation d’opposants au 3ème mandat pour le président Alpha Condé à Conakry

L’arrestation de l’un des leaders du FNDC justifie davantage que la liberté d’expression ou d’opinion est complètement bafouée par l’Etat guinéen. Oumar Sylla alias Fonikê Menguê, comme c’est de lui qu’il s’agit, a été arrêté ce mardi 16 juillet dans le quartier Gbéssia dans la banlieue de Conakry par des agents de la sécurité.

Selon nos sources, Fonikê Menguê et son imprimeur ont tous été conduits à la Direction Centrale de la Police Judiciaire (DPJ) située en centre-ville, Kaloum. Il serait en possession des T-shirts du FNDC (Front National pour la Défense de la Constitution), une structure qui s’oppose au tripatouillage constitutionnel visant à promouvoir une présidence à vie pour l’actuel Chef de l’Etat Pr Alpha Condé.

Depuis l’annonce de l’arrestation de ce jeune militant de la défense de la constitution, des réactions assorties de condamnations fusent de toute part. Tout d’abord celle du coordinateur national du FNDC, en la personne d’Abdourahamane Sano qui, malgré cette « politique d’intimidation« , s’engage à défendre la constitution par tous les moyens légaux et « absolument rien ne va nous arrêter dans notre combat« , a-t-il rassuré.

Une autre réaction, cette fois, c’est celle du patron de l’ONG Balai citoyen, un autre membre actif du FNDCSékou Koundouno également plus que jamais déterminé, a vigoureusement condamné l’arrestation d’un des leurs avant d’ajouter que cet acte vise à interdire la confection des T-shirts du FNDC en République de Guinée. Et aux dernières nouvelles, on apprend à l’instant même (17h 10mn), l’arrestation de Sékou Koundouno par la police.

Nous y reviendrons !

La Rédaction du groupe Sud Média Guinée

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com