dimanche, octobre 24

Conakry: arrestation d’opposants au 3ème mandat, « l’heure est grave » s’exclame le patron de la MAOG

L’arrestation des militants du FNDC dans l’après-midi de ce mardi 16 juillet 2019 par la police guinéenne continue de faire réagir des activistes de la société civile. Après Abdourahamane SANO de la PCUD, coordinateur du FNDC, c’est autour du coordinateur national de la Maison des Associations et ONG de Guinée (MAOG) de prendre la parole.

Lansana Diawara, furieux, a demandé la libération « immédiate et sans conditions » d’Oumar Sylla alias Fonikê Menguê et de Sékou Koundouno, tous deux, membres du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC). « L’heure est grave » s’est exclamé Lansana Diawara avant d’appeler à la solidarité collective soulignant que le combat du FNDC est celui des Brassards Rouges, Amoulanfé, bref de tous les activistes et les Guinéens pétris de paix; de justice et de la consolidation des acquis démocratiques.

La Rédaction du groupe Sud Média Guinée

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com