mardi, octobre 26

Jour : 3 juillet 2019

Des migrants tués dans une frappe aérienne en Libye, l’Union africaine condamne fermement cette « effusion de sang » !

A la Une, Politique, Société
Au moins une quarantaine de personnes, en majorité des migrants d'origine d'Afrique subsaharienne, a été tués dans ces raids aériens. L'attaque s'est produite à Tajoura dans la banlieue de la capitale Tripoli dans un centre de détention. Le bilan pourrait s'alourdir, selon un porte-parole des services de secours libyens qui parle de 80 blessés, dont certains seraient dans un état critique. « Les sauveteurs sont toujours à la recherche d'autres victimes puisque le centre abrite près de 600 personnes, à la fois des migrants arrêtés après avoir tenté de traverser la Méditerranée, mais aussi des réfugiés enregistrés par le HCR », a-t-il indiqué. La communauté internationale se dit indignée. L'ONU dénonce un possible "crime de guerre". Le bureau du Haut Commissariat des Nations unies pour...

Dabola-Kouroussa : près de 130 Km de routes en réhabilitation par la SOGUISE-BTP (Publi-reportage)

Société
Dans le but de faciliter la circulation des personnes en zones rurales, le Ministère des Travaux Publics et ses partenaires lancent les travaux de réhabilitation des pistes rurales de Dabola et Kouroussa. Ils permettront de relier l’ensemble des sous-préfectures de ces deux (2) villes. Pour la mise en œuvre de ces travaux, un autre procédé est utilisé : l’application de la terrazyme. Différente du bitume, la terrazyme est un produit de stabilisation des sols qui augmente considérablement la qualité des routes. Elle est très résistante aux intempéries, à l’érosion et à la pénétration de l’eau. Cette opération de réhabilitation concerne 130 Km de routes avec une garantie estimée de 25 ans, selon la Société guinéenne de services (SOGUISE) en charge des travaux. Cette technique en ex...

Sale temps pour la presse guinéenne, le journaliste Mohamed Bangoura dans le collimateur de la justice

Politique, Société
Les choses vont vite pour notre confrère. Après 48heures d'interrogatoire à la DPJ (Direction de la Police Judiciaire), Mohamed Bangoura, directeur de publication de mosaiqueguinee et Fodé Baldé de l'UFR ont été brièvement présentés en début de soirée de mardi au procureur du TPI de Kaloum qui les a inculpés pour diffamation, complicité de diffamation et d'atteinte à l'honneur du Chef de l'Etat, Pr Alpha Condé. Les prévenus ont été aussitôt renvoyés devant le Tribunal Correctionnel de Kaloum où ils seront jugés le 10 juillet prochain. Leur avocat n'a pas caché sa déception. Maitre Salifou Béavogui se dit toujours confiant quant à l'innocence de ses clients qui, malgré tout, sont libres de tout leur mouvement. La Rédaction du groupe Sud Média Guinée
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com