mardi, octobre 26

Mois : juillet 2019

Procès contre le journaliste Mohamed Bangoura, le FNDC appelle à la mobilisation de tous ses militants ce jeudi au Tribunal de Kaloum (Communiqué)

Communiqué, Politique, Société
La coordination nationale du FNDC demande à toutes ses antennes et autres citoyens engagés pour la défense de la constitution de se mobiliser demain jeudi à partir de 8h30 au tribunal de première instance de Kaloum pour soutenir Fodé BALDE membre de la cellule de communication du FNDC et le journaliste Mohamed Bangoura du site mosaïqueguinee.com. Par ailleurs, la Coordination nationale du FNDC tient à rappeler à l'opinion nationale et internationale que les faits reprochés au jeune Fodé BALDE et au journaliste Mohamed Bangoura relèvent de la liberté d'expression et d'opinion garanties par la constitution Guinéenne. La coordination nationale du FNDC dénonce et condamne l'intimidation dont fait l'objet Fodé BALDE et Mohamed Bangoura. Elle restera mobilisée pour le triomphe de la loi au...

Le juriste Mamadi 3 Kaba sur la peine qu’encourt docteur Faya Millimouno

Politique, Société
C'est officiel ! Le ministre de la justice garde des sceaux, Mohamed Lamine Fofana a porté plainte contre le leader du Bloc libéral -B.L-, docteur Faya Millimouno pour diffamations. D'ailleurs, la convocation a été notifiée à l'intéressé ce mercredi 31 juillet 2019 à son domicile à Conakry. Sur les ondes d'une radio locale, le juriste Mamadi 3 Kaba, s'est prononcé sur la peine prévue lorsqu'il s'agit d'une diffamation: "Conformément à l'article 363 du code pénal, c'est que la diffamation est une allégation qui porte atteinte à l'honneur ou à la considération d'une personne. Une telle allégation, lorsqu'elle est commise à l'égard d'un membre d'un département ministériel, il faut dire que la peine va d'un mois à un an d'emprisonnement et une amende de 500.000 à 1.000.000 GNF ou l'une des ...

Défection au sein du PADES – Dr Ousmane Kaba dénonce « des escrocs politiques »

Politique, Société
Plusieurs membres du PADES (Parti des Démocrates pour l'Espoir), viennent de démissionner. Il s'agit des sieurs Levis Saint-Etienne et Nankama Moussa Kaba, jusque-là, membres du bureau politique national. Ce n'est pas tout, deux autres militants ont également claqué la porte. Ils ont officialisé leur départ lors d'une conférence de presse organisée mardi 30 juillet 2019 à la maison commune des journalistes à Kipé dans la banlieue de Conakry. Peu après l'annonce de cette démission, notre rédaction a joint au téléphone le président du PADES, pour recueillir sa réaction sur la défection que son parti vient d'enregistrer. Curieusement, cela ne fait ni chaud ni froid à Docteur Ousmane Kaba qui, d'ailleurs parle de non événement: "En Guinée, on vient d'inventer un nouveau métier, c'est ...

Urgent – Condamné à mort, le blogueur Mohamed Mkhaïtir libéré ! (RSF)

A la Une, Politique, Société
Reporters Sans Frontières est heureux d’annoncer la remise en liberté du blogueur mauritanien Mohamed Cheikh Ould Mohamed Mkhaïtir. Initialement condamné à mort pour "apostasie" en 2014, il était maintenu en détention depuis près de six ans ! Sa libération est le résultat d’une grande mobilisation internationale à laquelle RSF a contribué aux côtés de plusieurs ONG et des avocats du blogueur. Contacté directement par RSF, le blogueur a remercié tous les acteurs qui se sont impliqués pour qu'il puisse recouvrer la liberté. A notre tour de vous remercier pour votre soutien : c’est grâce à vous que notre organisation peut continuer à dénoncer la censure et se mobiliser pour nos confrères en détresse à travers le monde. Au nom de tous les journalistes et citoyens qui n’ont pas accès à un...

Exclusif: culturellement, Dansa Kourouma dénonce l’absence de la Guinée à l’international (Entretien)

A la Une, Culture, Société
Le président du Conseil National des Organisations de Société Civile Guinéenne a bien voulu accorder un entretien à notre rédaction, au cours duquel Dansa Kourouma n'a pas caché sa colère face à ce qu'il qualifie de recul de la culture guinéenne sur la scène internationale, "Alors que le pays regorge d'énormes potentialités à faire découvrir", a-t-il dénoncé. Entre textile guinéen, et recettes culinaires, cet activiste de la société civile guinéenne a des préférences, contrairement à d'autres qui préfèrent des produits importés. Sur la question, Dansa kourouma se dit attaché aux valeurs culturelles guinéennes, notamment le textile guinéen: "L'effort que je consens, c'est d'être africain, c'est-à-dire, africaniser mon habillement. Deuxième chose, je fais tout au quotidien pour rester au ...

Conakry: le gouvernement boude les obsèques du président Kèlèfa Sall

Société
Sans surprise, aucun membre du gouvernement n'a assisté ce matin à la levée du corps du président déchu de la Cour Constitutionnelle, Kèlèfa Sall à l'hôpital Sino-guinéen à Kipé, dans la commune de Ratoma, à Conakry, a constaté sur place, notre reporter. En dépit de tout, les membres de la famille éplorée au grand complet; des acteurs de la société civile; des politiques et autres connaissances du défunt lui ont rendu un dernier hommage avant de regagner la mosquée kébeya à Coléah où la prière funèbre vient de terminer. La foule se dirige (14heures 20) au cimetière de Cameroun pour l'hunimation. Fin de la cérémonie. Paix à l'âme du magistrat Kèlèfa Sall. Madiba Kaba envoyé spécial

Défense de la constitution – Des Guinéens d’Allemagne affûtent les armes (Déclaration)

A la Une, Communiqué, Politique, Société
Dans une déclaration transmise à notre rédaction, les Guinéens d'Allemagne, eux-aussi, ne sont pas favorables à un éventuel mandat pour le président Alpha Condé, au-delà de 2020. Ces Guinéens réunis au sein du FNDC - Allemagne s'opposent à tout projet de nouvelle constitution. Ils l'ont fait savoir dans une déclaration ci-dessous ! « Après soixante années d’indépendance, tous les espoirs du peuple de Guinée de vivre dans une société juste et prospère ont été déçus. La Guinée traverse aujourd’hui une crise profonde avec un budget qui échappe à tout contrôle, une inflation galopante. Les secteurs de l’éducation, de la santé, de la justice, de la sécurité, les infrastructures et l’administration publiques sont toutes fortement dégradées et soumises aux effets pervers d’une corruption syst...

Pêche artisanale – « Les redevances sont passées de 10 milliards avant 2010 à plus de 66 milliards en 2018 », s’est félicité le ministre Loua

Economie, Politique, Société
La conférence traditionnelle des ministres se poursuit à Conakry. C'était au tour du ministre des pêches de l'aquaculture et de l'économie maritime de conférer avec les hommes de médias hier lundi. Objectif, présenter le bilan et les perspectives de son département au peuple de Guinée. Au cours de la rencontre, le ministre en charge des pêches a magnifié le résultat obtenu par son département durant ces 8 dernières années car, selon lui, ce résultat est le fruit d'un énorme travail abattu sur le terrain dont entre autres, la séparation des fonctions de surveillance des pêches et d'émission des licences, qui est entièrement transférée à la direction nationale de la pêche maritime ; La sécurisation des licences de pêche etc.. Pour André Loua, "les redevances de pêche industrielle sont ...

Crise-Féguifoot – Amadou Diaby suspendu de ses fonctions, le temps de l’enquête (Décision)

A la Une, Editorial, Société
Amadou Diaby, comme c'est de lui, qu'il s'agit, a été officiellement suspendu de ses fonctions de vice-président de la fédération guinéenne de football. Par conséquent, Monsieur Diaby est contraint de rester à la maison jusqu'à la fin de l'enquête en cours. C'est une décision de la Commission d’Éthique de l'institution, en séance plénière, ce lundi 29 juillet 2019, au siège de ladite institution sis au quartier Témènétaye à Kaloum, sur les allégations de corruption au sein de l'équipe nationale de Guinée et du comité exécutif de la Féguifoot. Ci-dessous copie de cette décision ! La Rédaction du groupe Sud Média Guinée

Libération des opposants au projet de nouvelle constitution, Lansana Diawara parle de victoire contre les « imposteurs »

Politique, Société
Après plusieurs semaines de tractations judiciaires, les deux militants des mouvements Amoulanfé et Brassards Rouges, ont été relaxés sans conditions. C'est du moins la décision du Tribunal de première instance de Mafanco rendue public ce lundi 29 juillet 2019. Aux dernières nouvelles, aucune charge n'a été retenue contre Ousmane Akam Sacko et Oumar Bella Baldé. Du côté de la défense, on crie à la victoire contre les "imposteurs". Pour Lansana Diawara, coordinateur national de la Maison des Associations et ONG de Guinée (MAOG), "C'est un message fort qui a été lancé aux imposteurs, aux délinquants de la république, aux délinquants politiques qui pensent qu'ils ont le droit de vie et de mort sur nous. Nous n'allons jamais reculer dans ce combat. Aujourd'hui, nos camarades ont été puremen...
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com