Le retour de BAH Oury au sein de l’UFDG réjouirait t-il tous les militants et sympathisants du parti ? (Par Thierno Oumar Diawara)

Le maçon ou l’architecte d’une maison sont toujours les bienvenues chez le bâtisseur. Si tel est le cas, BAH Oury est bel et bien revenu dans sa maison.

En quelque sorte, c’est l’enseignement qu’on pourrait tirer du verdict rendu par la Cour d’Appel de Conakry en rétablissant l’ancien numéro 2 de l’Union des Forces Démocratique de Guinée (UFDG) dans ses droits.

Ce verdict est conforme aux statuts et règlement de la principale formation politique de l’opposition guinéenne. Raison de plus, il serait difficile pour le bureau exécutif de l’UFDG et ses militants de s’opposer à cette décision de justice au risque de mettre en cause les textes fondateurs du parti.

Par ailleurs, ce parti qui est passé deux fois à coté de la réussite électorale, à la présidentielle, serait iconoclaste au point de négliger les opportunités d’une troisième chance ? Dans l’esprit de certains militants, le changement du traditionnel candidat par un autre cacique, pourrait certainement produire l’effet escompté. A défaut, de trouver une idéologie transversale qui donnerait l’opportunité à tous les cadres du parti de bénéficier le droit d’éligibilité, il ne serait pas trop bête de se défaire du culte de la personnalité que certains vouent actuellement au candidat malheureux des deux précédentes élections présidentielles.

Autre hypothèse justifiant la nécessité du retour de BAH Oury au sein de l’UFDG, c’est qu’il serait un des leaders politiques du moment qui pourrait tenir tête au régime d’Alpha Condé. Le parcours politique de l’homme en fait foi et devrait contraindre les militants et sympathisants à l’accueillir dans l’allégresse pour l’intérêt exclusif de ce grand parti dont le seul handicap serait, certes, le manque d’union.

En d’autres termes, BAH Oury est une chance pour l’opposition guinéenne en générale et pour l’UFDG  en particulier qui, ne devrait pas perdre de vue cette occasion même si on est tous d’accord que le parti regorge d’énormes cadres pétris de talents.

Thierno Oumar Diawara, journaliste et PDG du groupe Sud Média Guinée

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

Défense de la constitution: l'antenne du FNDC Suisse sera mise en place ce samedi (Communiqué)

mer Juin 26 , 2019
Share on Facebook Tweet it Email Share on Facebook Tweet it Email « Mesdames, Messieurs, chers compatriotes de la diaspora guinéenne de Suisse et de la France voisine; le comité préparatoire de la rencontre de mise en place de l’antenne suisse du FNDC en concertation avec la coordination nationale du Front […]
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com