jeudi, janvier 27

Jour : 13 juin 2019

N’zérékoré: la manifestation anti 3ème mandat fait un mort

Politique, Société
De sources concordantes, un des opposants au projet de modification de la constitution aurait été tué par balle ce jeudi 13 juin 2019 dans la ville de N'zérékoré et plusieurs autres blessés. Malgré le dispositif de sécurité impressionnant mis en place par les autorités locales, les militants et sympathisants du front national pour la défense de la constitution (FNDC) ont pu véhiculer leurs messages d'opposition à ce fameux projet de nouvelle constitution. Ils jurent de ne jamais laisser la "dictature" s'installer en Guinée, avec à la clé la promotion d'une présidence à vie pour le chef de l'Etat Alpha Condé.  N'zérékoré, André F Tinkiano pour la rédaction du groupe Sud Média Guinée

Modification de la constitution: la COFIG aussi n’est pas d’accord et appelle à la préservation de l’unité nationale (Déclaration)

Politique, Société
Dans une déclaration rendue publique hier mercredi 12 juin courant à Conakry, la présidente de la coalition des femmes et filles de Guinée (COFIG),une plate forme de la société civile guinéenne, a exprimé toute son inquiétude face aux débats constitutionnels. Pour l'intérêt de l'unité nationale, Docteur Makalé Traoré a humblement demandé au président de la république Pr Alpha Condé d'abandonner ce projet de modification de la constitution. Voici un extrait de la déclaration pris chez nos confrères de mosaiqueguinee. Lisez ! « Aujourd’hui, nous sommes très préoccupées par l’allure que prend le débat sur la constitution. C’est pourquoi nous alertons les autorités à tous les niveaux et l’ensemble des acteurs socio-politiques sur le fait que ce débat devient une véritable source de confl...

Fichier électoral/Recrutement de l’opérateur technique: l’opposition guinéenne dénonce la « magouille » du président de la CENI (Déclaration)

A la Une, Politique, Société
Les Partis d’opposition dénoncent  avec force la manière dont la CENI et son Président ont mené la procédure d’appel d’offres relative au recrutement d’un « cabinet d’ingénierie pour la fourniture d’une solution complète de gestion  du fichier électoral biométrique de la République de Guinée ». Il convient  de rappeler que c’est l’audit du fichier électoral  réalisé  par un groupe d’experts internationaux qui a conclu à la nécessité  de réviser  le fichier électoral  guinéen afin de le purger de ses anomalies, notamment : Plus de 1 564 388 électeurs inscrits dans le fichier sont sans empreintes digitales, Plus de 3 051 773 d’électeurs non dé doublonnés Plus de 3.000.000 d’électeurs sont nés entre un 1er janvier et un 1er juillet, et donc un peu plus de la moitié des électeurs...
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com