Tentative de modification de la constitution guinéenne: la France dit travailler avec la CEDEAO pour maintenir l’esprit de l’actuelle constitution (Vidéo)

Jean Yves Le Drian, ministre de l'Europe et des Affaires étrangères

Décidément, l’étau se resserre autour des promoteurs d’une éventuelle modification de la constitution guinéenne. Selon l’audition mardi 28 mai 2019 du ministre français des affaires étrangères, Jean Yves Le Drian à l’assemblée nationale, Paris est loin d’être favorable à la modification de la durée des mandats du président de la république. Interpellé sur la question par le député Bruno Fuchs, député de la 6 ème circonscription du Haut-Rhin et du groupe parlementaire Mouvement démocratique et apparentés, le patron de la diplomatie française a exprimé les inquiétudes de Paris et émis leur souhait de voir les prochaines élections se dérouler dans de conditions de transparence. Même si, il faut le souligner, le début de la réponse du ministre est marqué par un certain droit de réserve quand il dit, « Oui, je sais mais je suis en séance publique… » Toutefois, il dira travailler avec l’organisation sous-régionale, CEDEAO, sur la question.

Dans la  vidéo disponible sur le site de l’assemblée nationale, la question du député est à partir de 01h35’ et la réponse du ministre elle, à partir de 01h50’. Ici, le lien http://videos.assemblee-nationale.fr/video.7711088_5ced54a495504

Notons que le ministre demande la préservation de l’esprit de cette constitution et le directeur de l’information du groupe Sud Médias Guinée, Pendessa Amara, affirme toujours que « le pouvoir dispose de la lettre de la constitution et nous en disposons l’esprit qui doit leur hanter ».

La Rédaction

L'équipe de Guinée Réalité attend vos messages dans les commentaires et sur redaction@guineerealite.info