Gilets jaunes : aidez-nous à protéger les journalistes !

Hématomes, brûlures, fractures, côtes cassées, blessures graves au visage… Au moins 54 journalistes ont été blessés depuis le 17 novembre 2018, date de la première manifestation des gilets jaunes. De nombreux journalistes aguerris des zones de conflit le constatent : couvrir une manifestation de “gilets jaunes” à Paris, Toulouse ou Nantes équivaut en terme de stress à celui expérimenté en zone de conflit.

Ce nombre anormalement élevé de journalistes blessés, et l’ampleur inédite des violences policières et des incidents ne s’expliquent pas seulement par la durée inhabituelle de ce mouvement de protestation, déclare le secrétaire général de RSF, Christophe Deloire. L’heure ne doit plus être au constat, mais à l’action comme s’y est engagé Emmanuel Macron« .

Vous avez été nombreux à signer notre pétition en janvier et nous vous en remercions. Aujourd’hui, plus de 6 mois après le début des protestations des gilets jaunes, RSF dresse son bilan et appelle l’Etat à engager des actions urgentes. Votre présence à nos côtés est indispensable pour permettre aux journalistes d’exercer leur activité en sécurité et éviter les violences.

AIDEZ-NOUS A PROTÉGER LES JOURNALISTES EN FAISANT UN DON.

Il est encore possible de signer et de relayer notre pétition. Au nom de toute l’équipe RSF et des journalistes, nous vous remercions pour votre mobilisation et votre générosité.

L’équipe de Reporters sans frontières

L'équipe de Guinée Réalité attend vos messages dans les commentaires et sur redaction@guineerealite.info