Le développement de la Guinée et l’indispensable contribution des médias (opinion)

A-t-on coutume de dire que le développement d’un pays relève de la responsabilité de chacun et de tous, notamment les hommes de médias (porte-parole des sans voix) qui doivent jouer un rôle de premier plan dans la préservation des acquis, d’une part et la promotion de la bonne gouvernance, de l’autre. Cette contribution indispensable des journalistes émanerait de leur mission régalienne visant à rechercher objectivement la vérité des faits. En tout cas dans un Etat normal qui aspire au bien-être de sa population, les journalistes professionnels doivent informer objectivement le peuple et interpeller à chaque fois que cela s’avère nécessaire, les gouvernants en dénonçant les manquements à l’état de droit, dans l’espoir d’une meilleure réorientation dans l’intérêt exclusif des Citoyens.

Toutes les Nations qui se disent grandes de nos jours, ont réussi leur développement grâce à l’implication des hommes de médias sérieux et responsables. En guise d’exemple, l’ancien pays colonisateur de la Guinée, la France, les médias indépendants sont impliqués dans son développement à tous les niveaux. Mais ce travail serait facile lorsque ces médias bénéficient d’une certaine liberté et cela n’est possible quand que si ces derniers maitrisent parfaitement leur mission visant essentiellement à défendre les intérêts du peuple et non un groupe d’individus. Malheureusement, c’est la triste réalité chez nous où la majorité des médias indépendants se laisse manipuler par des gouvernants en contrepartie de billets de banque. A nous journalistes, je dis bien nous journalistes professionnels de changer la donne en respectant notre serment, en prenant en compte les intérêts du bas peuple, au détriment de nos égoïstes intérêts.

Avec le respect de tous ces engagements, j’en suis sûr que notre métier s’en porterait mieux; nos concitoyens vivraient mieux et les dirigeants feraient bien leur travail étant les employés de ce peuple qu’ils prennent en otage. La Guinée est un pays d’opportunités vu ses richesses naturelles et ses ressources intellectuelles mais la gestion fait défaut, et ce, depuis toujours, d’où la nécessité d’intervention des hommes de médias. Et, cela est imminent.

Thierno Oumar Diawara, journaliste et PDG du groupe Sud Média Guinée

L'équipe de Guinée Réalité attend vos messages dans les commentaires et sur redaction@guineerealite.info