mercredi, juillet 6

Jour : 1 mai 2019

Agression du général Soumah: son avocat maitre Salifou Béavogui promet de faire la lumière sur cette tentative d’ « assassinat »

Politique, Société
Le secrétaire général du syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée (Slecg) Aboubacar Soumah et plusieurs autres de ses camarades ont été agressés en pleine célébration de la fête internationale du travail ce mercredi 1er Mai 2019 au palais du peuple à Conakry. Ces agressions ont eu lieu au terme d'une bagarre qui s'est éclatée entre les pro et les anti Soumah. Ce dernier a été aussitôt admis dans une clinique de la place pour des soins suite aux graves blessures au niveau de son crâne ainsi que plusieurs parties de son corps, comme témoigne ces images ci-dessous. L'avocat du syndicaliste dénonce une tentative d'assassinat contre la personne de son client: "Ils ont voulu le tuer, un homme était armé, il a voulu tirer sur lui, c’est Dieu qui nous a sauvés. Je suis très inqui...

Le développement de la Guinée et l’indispensable contribution des médias (opinion)

A la Une, Economie, Libre Opinion, Politique, Société
A-t-on coutume de dire que le développement d'un pays relève de la responsabilité de chacun et de tous, notamment les hommes de médias (porte-parole des sans voix) qui doivent jouer un rôle de premier plan dans la préservation des acquis, d'une part et la promotion de la bonne gouvernance, de l’autre. Cette contribution indispensable des journalistes émanerait de leur mission régalienne visant à rechercher objectivement la vérité des faits. En tout cas dans un Etat normal qui aspire au bien-être de sa population, les journalistes professionnels doivent informer objectivement le peuple et interpeller à chaque fois que cela s'avère nécessaire, les gouvernants en dénonçant les manquements à l’état de droit, dans l’espoir d’une meilleure réorientation dans l’intérêt exclusif des Citoyens. T...

Kankan-Affaire 3ème mandat: le Front National pour la Défense de la Constitution exige la libération des opposants (Communiqué)

Communiqué, Politique, Société
La ville de kankan était en ébullition hier mardi 30 avril 2019. Pour cause, plusieurs dizaines de jeunes opposants au projet de modification de la constitution guinéenne permettant à l'actuel président Alpha Condé de s'offrir une présidence à vie se sont violemment affrontés avec des jeunes militants du parti au pouvoir (RPG Arc-en-ciel). Et plusieurs membres du Front National pour la Défense de la Constitution se sont fait arrêter par les forces de l'ordre. Une situation jugée inacceptable par le bureau national du FNDC qui exige la libération immédiate et sans conditions de ses membres... Lisez plutôt ! Communiqué de presse 005/FNDC/2019 "La dictature s’attaque violemment aux démocrates ce mardi 30 avril 2019 à Kankan. Le Front National pour la Défense de la Constitution dénonce les vio...
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com